Greg Rucka présente Wonder Woman (DC Signatures)

Greg Rucka présente Wonder Woman (DC Signatures)

Messagepar fred le mallrat » 01 Oct 2016, 21:52

Image

L'ambassade de Themyscira est également l'adresse où réside la plus célèbre héroïne de la Ligue de Justice, Wonder Woman. Mais lorsqu'une jeune fille traquée demande asile et protection de cette dernière, la princesse amazone se retrouve confrontée à son plus dangereux allié, Batman, le Chevalier Noir. Contient : WONDER WOMAN: THE HIKETEIA + Wonder Woman #195-201
Broché: 296 pages
Editeur : Urban Comics (10 février 2017)
Collection : DC Signatures
Langue : Français
ISBN-10: 2365775276
ISBN-13: 978-2365775274


Info Amazon
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 17960
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Greg Rucka présente Wonder Woman (DC Signatures)

Messagepar Skratsch » 02 Oct 2016, 20:31

WIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !
Avatar de l’utilisateur
Skratsch
Sauveur de l'Univers
 
Messages: 728
Inscrit le: 04 Fév 2014, 17:22

Re: Greg Rucka présente Wonder Woman (DC Signatures)

Messagepar Biggy » 18 Mars 2017, 18:03

Tome 1 lu.

La collection Signatures d’Urban Comics ne m’a, jusqu’à maintenant, jamais déçu. Que ce soit le run culte de Morrison sur Batman, le génial Green Lantern de Geoff Johns ou la belle surprise Superman du même Johns. J’attendais, donc, avec impatience l’arrivée de nouveaux titres, notamment Flash, encore par Johns (en tête de ma pile de lecture), et Wonder Woman par Greg Rucka !
Wonder Woman, personnage ô combien emblématique, représentant tout ce qu’il y a de plus majestueux chez la femme. Le charisme, la force, la beauté, l’intelligence, l’aspect précieux et insaisissable. C’est surtout un personnage que j’ai véritablement envie d’approfondir, de lire des choses d’avant les New52, surtout qu’il y a beaucoup de belles et bonnes choses à lire. Ce run de Greg Rucka, scénariste que j’affectionne beaucoup, est donc ma première étape. Et le mélange du scénariste et du personnage met l’eau à la bouche !

L’ambassade de Themyscira est également l’adresse où réside la plus célèbre héroïne de la Ligue de Justice, Wonder Woman. Mais lorsqu’une jeune fille traquée demande asile et protection à cette dernière, la princesse amazone se retrouve confrontée à son plus dangereux allié, Batman, le Chevalier Noir.
Greg Rucka présente Wonder Woman ou les débuts du romancier Greg Rucka (Gotham Central) sur le personnage, dix ans avant sa reprise pour l’événement DC Rebirth ! Ces épisodes composent une série qui mêle action et politique fiction, dans la lignée des meilleures productions télévisuelles, servie par le trait élégant de J.G. Jones (Wanted) et Drew Johnson (Sensation Comics), et sont pour la première fois publiés intégralement en France.
(Contient les épiodes #195 à 201 de Wonder Woman et Wonder Woman : The Hiketeia)

Ce premier tome s’ouvre avec Wonder Woman : The Hiketeia, un graphic novel qui lance le scénarise sur le personnage.
Personnellement, j’y découvre une Wonder Woman vivant à l’ambassade de Themyscira et officiant en tant qu’ambassadrice. Une jeune femme frappe à sa porte et effectue le rite de l’Hiketeia, rite accepté par Wonder Woman ! C’est ainsi que la jeune Danielle Wellys devient la suppliante de Wonder Woman, et Wonder Woman devient responsable des actes de Danielle Wellys ! Elle doit tout faire pour la protéger, pour l’aider, pour la soutenir sans jamais ne risquer de la mettre mal à l’aise ou de l’abandonner, au risque de voir les Erinyes venir la tuer !

D’entrée, je retrouve ce que j’aime avec Wonder Woman, ce mélange de vie contemporaine et de mythologie. Notre héroïne accepte de se plier à un rite mythologique au risque de périr des mains d’une menace mythologique, tout en vivant à New York en 2004 ! Mais si Wonder Woman est bien décidée à respecter le rite de l’Hiketeia, elle va se retrouver avec un souci lorsque Batman va venir toquer à sa porte, expliquant que sa protégée est une meurtrière qu’il pourchasse !

Ce graphic novel est un petit bijou, tant de par le scénario fabuleux et riche de Greg Rucka, que de par les dessins de J.G. Jones. C’est un véritable régal pour les yeux ! Sa Wonder Woman est charismatique à souhait, débordante de puissante, et sa Diana est juste magnifique, d’une grâce et d’un charme sans égal ! Un travail de titan sur les détails, sur la richesse des décors, sur l’empathie des expressions de nos personnages.

La suite du tome reprend sept épisodes de la série Wonder Woman (#195 à 201), toujours avec Greg Rucka au scénario, bien entendu.
Nous y suivons les péripéties de Diana, qui doit concilier son rôle de Wonder Woman de la Justice League et celui de Diana, l’ambassadrice. Et ce n’est pas chose aisée. Loin de là. Heureusement, elle peut compter sur une équipe solide, fidèle et dévouée derrière elle. (La palme allant à Ferdinand le Minotaure, ou le Kithotaure comme il préfère, le cuisinier !)

Comme si sa vie n’était pas assez compliquée, voilà qu’elle se décide à faire publier un livre ! Sans doute ne pouvait-elle se douter que cela allait être le point de départ d’une violente campagne de diffamation à son encontre. L’Amérique puritaine lui reprochant de détournée la jeunesse avec des idées obscènes, et un appel au culte de dieux païens !
Ajoutons à cela, Themyscira qui se retrouve en plein milieu d’une querelle entre Zeus et Héra et voilà notre héroïne qui ne sait plus ou donner de la tête…

Greg Rucka nous propose une intrigue avec beaucoup d’axes de lecture. Wonder Woman l’héroïne, l’ambassadrice, la princesse ou encore la femme. Et malheureusement pour elle, elle doit se battre sur tous les fronts. Sauf que, à force de se disperser, on finit par perdre sur tous les fronts. Le rythme est assez lent, ce que n’est pas plus mal vu la richesse des intrigues, et le personnage de Wonder Woman apparait assez hautain. J’ai l’impression que Greg Rucka a trop voulu en faire un symbole, un modèle féminin absolu et cela se fait au final, et bien du personnage en fait. Elle ne fait plus réelle du tout, certes c’est un personnage de comics, mais j’ai l’impression de voir une caricature de l’incarnation de la perfection.

Cela laisse un drôle de goût sur les personnages, puisqu’en plus, Diana est le seul personnage à avoir le droit à un véritable développement, les autres devant se cantonner à du second rôle basique et se contentant de leur rôle. C’est vraiment dommage, parce qu’on frôle de peu la perfection avec ce premier tome. Ce que j’aurais aimé que Diana soit dans son titre aussi forte, emblématique et charismatique que dans le graphic novel ouvrant le volume.

Bref, quel régal que ce premier tome de Greg Rucka présente Wonder Woman ! Des histoires mêlant action et politique, d’intéressantes réflexions, une approche originale et un personnage qui écrase tout. Il n’y a qu’à voir la tête de Batman en couverture !
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10284
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Greg Rucka présente Wonder Woman (DC Signatures)

Messagepar fred le mallrat » 03 Mai 2017, 06:48

Image

GREG RUCKA PRESENTE WONDER WOMAN tome 2

Toujours contestée suite à la publication de son recueil d'essais, Wonder Woman, ambassadrice de l'île de Themyscira, doit désormais résoudre le meurtre d'un de ses opposants politiques. Et qui de mieux pour l'épauler que le plus grand détective du monde : Batman ? Contenu : Wonder Woman #202-213

Public : Ado-adulte - à partir de 12 ans
Genre :
Collection : DC Signatures
Date de sortie : 19 mai 2017
Pagination : 296 pages
EAN : 9791026811305
Prix : 22.5 EUR
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 17960
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Greg Rucka présente Wonder Woman (DC Signatures)

Messagepar Biggy » 28 Août 2017, 11:06

Tome 2 lu.

Le premier tome de Greg Rucka présente Wonder Woman avait été un véritable plaisir de lecture ! Notamment avec l’excellent Graphic Novel Hiketeia ! Le scénariste nous propose une héroïne contemporaine avec des us et coutumes et des compagnons mythologiques. Un subtil mélange absolument génial à lire, avec des intrigues mêlant action, politique et de petits clins d’œil à la liberté de la femme. Chose plus que logique avec un personnage aussi iconique que Wonder Woman !

Tandis que Diana tente de calmer les conflits à la Maison-Blanche, la terrible Méduse refait surface et l’univers de Wonder Woman en est bouleversé. Tout semble être lié à cet affrontement décisif contre les Gorgones. Un combat qui ne sera pas sans pertes ni sacrifices pour Diana…
(Contient les épisodes #202 à 213)

La pauvre Diana ! Elle essaie de bien faire, de donner des conseils, de protéger les faibles, la veuve et l’orphelin, mais une trop grande gentillesse, surtout si elle est désintéressée, attire bien souvent la haine et la jalousie ! Comme si cela ne suffisait pas, les problèmes sont aussi bien contemporains que mythologiques pour la pauvre Diana !

Mais un problème à la fois ! Avec ses aires de femme parfaite (en même temps, elle l’est carrément et totalement, Diana a provoqué la jalousie de la richissime Veronica Cale ! Cette dernière, après la sortie du livre de Diana, a tout fait pour discréditer l’Amazone dans les journaux. Mais voyant que quoique fasse ou dise Diana, la masse populaire se range derrière elle, Veronica décide d’utiliser un autre levier, Silver Swan ! Coup dur pour Diana qui s’en veut de ce qui est arrivée à son ancienne alliée, Vanessa Kapatelis.

Dans le même temps, Themyscira est la cible d’une dispute terrible entre Zeus et sa sœur de femme Héra ! L’île est envoyée par le fond, et se retrouve maintenant non loin des Etats-Unis en plein cœur des eaux territoriales. Une brèche que les Etats-Unis ne vont pas tarder à emprunter pour réclamer des armes ou de la technologie ! Après une confrontation directe, l’autre combat de Diana doit se faire sur le terrain politique et des négociations.

Le quotidien de Diana n’est vraiment pas de tout repos. Elle doit être sur tous les fronts et est obligée de donner la meilleure image qui soit ! Elle est une guerrière, une ambassadrice, un symbole, un modèle, une femme ! Elle n’a pas le droit à l’erreur, au moindre faux-pas ! Elle remplit son rôle, ses rôles à la perfection et avec grâce.

Avec ce second tome, Greg Rucka va opposer une nouvelle menace encore plus compliquée pour la princesse de Themyscira. Cette fois-ci, le scénariste décide de joindre le contemporain et la mythologie dans le nouveau combat de Diana. Notre héroïne doit en effet faire face à Circé, Méduse, et ses sœurs, ainsi que Veronica Cale ! Cette combinaison d’ennemies féminines va mettre Diana dans une sale situation. Notre héroïne va voir un proche mourir, et subir une blessure critique sans pour autant parvenir à se débarrasser de toutes ses ennemies ! Au prix d’un combat mémorable !

Pire encore, de nouveaux vilains semblent se préparer à rentrer dans la danse alors que les rescapées préparent déjà le second round !

Avec ce deuxième tome, la Wonder Woman de Greg Rucka devient encore plus géniale, plus belle, plus charismatique ! On ne peut que la suivre, la soutenir ! Une combattante d’exception, une ambassadrice emblématique, une femme envoutante, une amie fidèle, bref difficile de trouver quelque chose qui cloche chez elle. Malgré les épreuves que Greg Rucka lui place devant elle, elle ne faibli jamais, ne doute à aucun moment et porte à merveille ses valeurs et ses convictions.

Si j’avais beaucoup apprécié le premier tome, ce deuxième opus est encore meilleur ! J’aime particulièrement ce rapprochement entre contemporain et mythologie pour cette nouvelle menace. Une symbiose totale des deux éléments essentiels de ce qu’est Wonder Woman.

Graphiquement, le gros du tome est signé Drew Johnson. Si les dessins de l’artiste ne sont pas exempts de défauts, des cases un peu brouillonnes, des personnages pas toujours super travaillés, cela reste assez joli et cohérent. Wonder Woman dégage beaucoup de calme, de puissance et de charisme. Et le travail sur ce qui a trait à la mythologie est assez incroyable.
A côté de Drew Johnson, on retrouve un chapitre de James Raiz, vraiment très sympathique, un de Stephen Sadowski, très proche de Johnson et enfin un de Sean Phillips, absolument immonde et complètement foiré.

Bref, ce second tome de Greg Rucka présente Wonder Woman confirme tout le bien que je pensais du titre après le premier. Des intrigues passionnantes, mêlant politique, mythologie, magie et action. Plus nous avançons dans le run de Rucka, plus on est comme subjugué, hypnotisé par la belle Amazone. Des intrigues profondes, matures, réfléchies, n’oubliant pas de faire une belle vitrine sur le rôle et l’importance de la femme ! Vivement le tome #3 !
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10284
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Greg Rucka présente Wonder Woman (DC Signatures)

Messagepar fred le mallrat » 18 Oct 2017, 20:52

Image


Greg rucka presente wonder woman tome 3

Aveuglée, Wonder Woman doit réapprendre les rudiments du combat et fait face, aux côtés de Flash, à l'alliance de deux ennemis redoutables : Zoom et Cheetah.

Mais un péril encore plus grand l'attend : les androïdes assassins OMAC associés à un Superman dément, contrôlé par Max Lord ! De plus, l'heure des révélations a sonné à l'ambassade de Themyscira où l'on découvre le double-jeu d'un de ses employés.
INFOS
SÉNARISTE : RUCKA GREG - DESSINATEUR : MORALES RAGS, COLLECTIF

Public : 12+
Collection : DC Signatures
Date de sortie : 19 janvier 2018
Pagination : 344 pages
EAN : 9791026811817
Contenu vo : Wonder Woman #214-226 + The Flash #219
Voir fiche série
Voir fiche univers
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 17960
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux


Retour vers Les autres grands héros de l'univers DC

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

Heroes database

Forumcomics, le forum des comics Marvel, mais aussi DC, Topcow, Star wars, Lobo, etc. Découvrez tout sur l'univers des collectionneurs de bustes et statues Bowen, Attakus, Sideshow. Venez discuter de vos personnages préférés tel que Spider-Man, les 4 Fantastiques, Iron-Man, Hulk, X-Men, Daredevil, et aussi de Star Wars, Yoda, Goldorak, et toutes les séries de votre enfance !