Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 11 Juin 2017, 21:24

Image

Suicide Squad Rebirth magazine – à partir de juillet 2017

- Suicide Squad Rebirth x2 numéros

- Harley Quinn Rebirth x2 numéros

- Deathstroke x2 numéros

- La série des Suicide Squad Most Wanted
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 11 Juin 2017, 21:26

Suicide squad a mauvaise presse. Harley Quinn semble continuer comme durant nu52.

J ai commencé Deathstroke (le one shot + 4 numeros) et on est dans uen série qui rappelera pas mal de choses (trop?) aux lecteurs du Black Panther de Priest.
Pour l instant j aime beaucoup!
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar Wisdom » 13 Juin 2017, 16:42

Je confirme l'avis de la presse, juste en me basant sur le #1, que j'ai lu. De tout le gros bouquin Rebirth, c'est un des épisodes qui m'a le plus déplu... :roll:

Deathstroke, je m'en rappelle même plus... :?
Avatar de l’utilisateur
Wisdom
Entité Cosmique
 
Messages: 28510
Inscrit le: 21 Mars 2006, 16:58
Localisation: T'es d'la police?!?

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 03 Juil 2017, 11:04

Image

SUICIDE SQUAD REBIRTH tome 1

L'Escadron reprend du service ! Amanda Waller reforme un nouvel Escadron Suicide à l'occasion de la nouvelle série SUICIDE SQUAD lancée par Rob WILLIAMS, Philip TAN et Jim LEE. Une mission hors du territoire américain confronte les membres de l'équipe à un crime de guerre, à l'occasion d'un récit de John OSTRANDER et Gus VASQUEZ. L'ancienne complice du Joker, Harley Quinn, s'installe à Coney Island et doit faire face à une invasion de zombies, par Amanda CONNER, Jimmy PALMIOTTI et Chad HARDIN. Enfin, Deathstroke l'Exterminateur fait son retour dans une série qui sent la poudre, par Christopher PRIEST et Carlo PAGULAYAN. (Contient les épisodes US SUICIDE SQUAD REBIRTH #1, SUICIDE SQUAD #1, SUICIDE SQUAD SPECIAL: WAR CRIMES #1, HARLEY QUINN #1 et #2, DEATHSTROKE #1 et #2)

Public : 9+
Genre : Super-héros ou super-vilains
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 07 juillet 2017
Pagination : pages
EAN : 9791026812241
Prix : 5.9 EUR


Image
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 03 Juil 2017, 11:05

Wisdom a écrit:

Deathstroke, je m'en rappelle même plus... :?


Priest utilise pas mal la narration qu il developpait lors de Panther.
Tu as pas forcement des suites chronologiques.
Mais moi j aime bien. j en suis au 10 et c est pas mal du tout.
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 01 Août 2017, 11:40

Image

SUICIDE SQUAD REBIRTH PRESS

La première mission du nouvel Escadron Suicide les amène à pénétrer dans la Chambre Noire et à rencontrer le Général Zod, par Rob WILLIAMS et Jim LEE. Deux épisodes réalisés par Michael MORECI et Oscar BAZALDUA mettent en vedette le Captain Boomerang. De son côté, Harley Quinn, alliée à Poison Ivy, défend Coney Island contre les zombies puis s'attaque aux démarcheurs téléphoniques, par Amanda CONNER, Jimmy PALMIOTTI, Chad HARDIN, John TIMMS et Joseph Michael LINSNER. Enfin, Deathstroke renoue avec sa fille dont la tête est mise à prix, par Christopher PRIEST, Carlo PAGULAYAN et Joe BENNETT.
(Contient les épisodes US SUICIDE SQUAD #2 et #3, SUICIDE SQUAD MOST WANTED #1 et #2, HARLEY QUINN #3 et #4, DEATHSTROKE #2 et #3)
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 22 Sep 2017, 08:22

Image

Suicide squad rebirth #4

Harley Quinn retrouve l'esprit !

Alors que tout le monde devient fou dans la Suicide Squad, Harley Quinn est la seule à garder ses esprits. Rob WILLIAMS, Jim LEE, Carlos D'ANDA et Christian WARD nous le diront ! Décidément, les locaux de Belle Reve ne préservent personne de l'agression, ainsi que l'apprend Amanda Waller dans une aventure concoctée par Vita AYALA et Matt MERHOFF. Après son immersion dans le milieu punk, Harley Quinn a bien besoin de vacances, mais des villégiatures avec Poison Ivy ne sont jamais de tout repos. Par Jimmy PALMIOTTI, Amanda CONNER, John TIMMS et Chad HARDIN. Enfin, Deathstroke découvre que ses agissements attirent l'attention de personnes haut placées, et se retrouve bientôt face au surhomme le plus puissant de la planète : Superman. Par Christopher PRIEST, Larry HAMA et Carlo PAGULAYAN. (Contient les épisodes US SUICIDE SQUAD #6 et #7, SUICIDE SQUAD MOST WANTED #5 et #6, HARLEY QUINN #7 et #8, DEATHSTROKE #6 et #7)
INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 06 octobre 2017
Pagination : 184 pages
EAN : 9791026812289
Voir fiche série
Voir fiche univers
suicide-squad-rebirth-4
Prix : 5.9 EUR
LIVRAISON : 0.01 EUR
Livraison sous 3 à 5 jours
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 01 Nov 2017, 10:55

Image

Suicide squad rebirth #5

Après avoir sauvé le pénitencier de Belle Reve d'une vague de folie contagieuse et avoir accueilli Killer Frost dans ses rangs (par Rob WILLIAMS, Jim LEE et Giuseppe CAMUNCOLI), la Suicide Squad doit affronter la Ligue de Justice, alors que Batman souhaite mettre un terme aux agissements d'Amanda Waller, par Joshua WILLIAMSON, Jason FABOK et Tony S.

DANIEL. Leur confrontation dissimule un plan ourdi par un autre homme de l'ombre, dont les ramifications sont expliquées par Tim SEELEY et Christian DUCE. De son côté, Harley Quinn doit faire face au retour d'un homme qu'elle espérait ne jamais revoir, par Jimmy PALMIOTTI, Amanda CONNER et Brandon PETERSON, tandis que Deathstroke fait face à Superman avant d'être jeté en prison, par Christopher PRIEST, Larry HAMA, Carlo PAGULAYAN et Cary NORD.
(Contient les épisodes US SUICIDE SQUAD #8, JUSTICE LEAGUE vs SUICIDE SQUAD #1 et #2, JUSTICE LEAGUE #12, HARLEY QUINN #9, DEATHSTROKE #8 et #9)

INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 03 novembre 2017
Pagination : 184 pages
EAN : 9791026812470
Contenu vo : SUICIDE SQUAD #8, JUSTICE LEAGUE vs SUICIDE SQUAD #1 et #2, JUSTICE LEAGUE #12, HARLEY QUINN #9, DEATHSTROKE #8 et #9
Voir fiche série
Voir fiche univers
suicide-squad-rebirth-5
Prix : 6.02 EUR
Variant Prix : 10.11 EUR


Image
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar Biggy » 02 Nov 2017, 14:33

1 et 2 lus.

SUICIDE SQUAD REBIRTH #1 et SUICIDE SQUAD #1
(Scénario : Rob Williams Dessin : Philip Tan, Jim Lee, Jason Fabok et Gus Vasquez et Carlos Rodriguez Couleur : Alex Sinclair, Brad Anderson et Gabe Eltaeb)

Ce n’est pas grand chose, et même un peu rigolo, mais la première chose qui m’a marqué en plongeant dans Suicide Squad version Rebirth, c’est le changement physique d’Amanda Waller. La méchante a dû avoir un coup de stress entre le dernier épisode version New52 et celui-ci, et se gaver de MacDo, elle a pris cent kilos !
Après un entretien houleux et critique avec le président Obama, Waller a, selon elle, obtenu son autorisation officieuse de continuer le programme Suicide Squad, mais à condition de retrouver quelqu’un de confiance à la tête de l’équipe. Ce quelqu’un sera le colonel Rick Flag !
On comprend alors que cette nouvelle version de l’équipe se dirige lentement, et rapidement, vers la version cinéma. Diablo, l’Enchanteresse et Katana rejoignant également l’équipe.
Première mission pour l’équipe, rejoindre la Russie, sous l’eau, pour retrouver un objet cosmique potentiellement très, très dangereux !
Bref, le titre commence juste, personnellement rejoindre l’équipe du film cela me va très bien, mais la coupure entre les deux titres est brutale ! Je ne suis pas également fan des dessinateurs, Jim Lee, Jason Fabok, on sent bien que le but est d’en faire un titre mainstream, grand public.

HARLEY QUINN #1 et 2
(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti Dessin : Chad Hardin, Bret Blevins et John Timms Couleur : Alex Sinclair)

Je dois bien avouer que j’ai un peu eu du mal à rentrer dans ce premier épisode d’Harley Quinn version Rebirth. Si le titre semble être la suite directe de sa version New52, il me restait encore trois tomes de la série en question à lire ! Du coup, un peu de mal à comprendre qui est ce Red Tool, ce génie et je ne connaissais pas le gang des Harley.
Mais bon, comme je le dis au début, le titre est la suite direct de la précédente série, toujours avec Amanda Conner, Jimmy Palmiotti et Chad Hardin. Donc une Harley toujours aussi déjanté scénaristiquement et toujours aussi sexy artistiquement. Et on commence fort, avec une énième scène torride entre notre héroïne et Poison Ivy. Elle l’aura un jour, elle l’aura.
Pour ce qui est du scénario, Amanda Conner et Jimmy Palmiotti frappent fort ! Un extraterrestre, Vertigax de la planète Shelbon, s’écrase sur Terre, et prend nos vaches pour la race dominante ! Il prend alors leur forme pour ne pas inquiéter les fermiers du coin. Manque de bol pour lui, il est mené à l’abattoir et transformé en saucisse à hot-dogs ! Les gens qui en mangent, en bas de chez Harley, se transforment alors en zombie ! Et voilà Harley qui débarque dans Walking Dead !
Bref, déjanté, déluré, hilarant, j’adore ce titre. Amanda Conner et Jimmy Palmiotti ont créé une multitudes de personnages fascinants et tordants autour d’Harley. Dommage que le personnage dénote tellement de sa version dans Suicide Squad.

DEATHSTROKE REBIRTH #1 et DEATHSTROKE #1
(Scénario : Christopher Priest Dessin : Carlo Pagulayan Couleur : Jeromy Cox)

Soyons franc, Deathstroke n’est pas le personnage que je connais le mieux dans l’univers DC, et Urban n’a pas vraiment publié grand-chose sur le personnage. Et ces premiers épisodes ne sont pas des plus simples, scénaristiquement, pour le découvrir.
On oscille entre passé, et une vie de famille assez chaotique pour Slade, et présent de façon décousue, où Deathstroke, en mission pour tuer le Clock King, retrouve, de façon inespérée et soudaine, la trace de son vieil associé Wintergreen !
Bref, pas grand-chose à dore pour le moment. Je découvre le titre, le personnage également. Mais l’histoire, bien qu’un poil compliquée, est immersive et bien dessinée. Attendons la fin de ce premier arc pour juger.


SUICIDE SQUAD #2 et 3
(Scénario : Rob Williams Dessin : Philip Tan, Jim Lee et Ivan Reis Couleur : Alex Sinclair, Marcelo Maiolo et Elmer Santos)

La nouvelle version de la Suicide Squad, version calquée sur celle du cinéma, a pour première mission de se rendre en Russie afin de mettre la main sur un objet cosmique, apparemment, incroyablement puissant. Mais la mission ne démarre pas sous les meilleurs auspices, puisque l’arrivée de l’équipe sur place est une véritable catastrophe !
Une fois sur place, l’équipe, qui a du mal à se remettre, fait la connaissance de Hack, une fan de Harley Quinn à qui Flagg promet la liberté si elle les aide.
Si tout ce petit monde s’en sort plutôt bien, grâce à leur individualité, tout cela va devenir vite plus compliqué en découvrant que l’objet en question a un lien avec la Zone Fantôme ! Et en voyant qui va en sortir !...
Bref, cette première mission ressemble vraiment à une mission suicide, surtout pour un membre…

SUICIDE SQUAD MOST WANTED #1 et 2
(Scénario : Michael Moreci Dessin : Oscar Bazaldua Couleur : Beth Sotelo)

De plus en plus présent, que ce soit dans les comics mais aussi dans les séries télés ou au cinéma, la Suicide Squad devient un véritable phénomène. Forcément, à l’instar d’autres personnages, DC propose donc à ses fans d’autres séries sur cette série déjantée !
Avec Most Wanted, DC Comics nous propose des récits mettant en lumière un membre emblématique de l’équipe. Pour cette première intrigue, en deux épisodes, Michael Moreci décide de s’intéresser à l’Australien de l’équipe, Captain Boomerang !
Alors qu’il a été abandonné sur le terrain par son équipe après une mission en Amérique du Sud, Captain Boomerang tergiverse. Il hésite à retrouver la Suicide Squad ou à déserter. Mais une gamine, le prenant pour un héros, vient lui demander son aide ! Et chose surprenante, Captain Boomerang va accepter, sans se douter qu’il va se retrouver à devoir combattre un baron du coin adepte des expériences génétiques sur des enfants !
Bref, une vision originale et surprenante du personnage.

HARLEY QUINN #3 et 4
(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti Dessin : Chad Hardin, Bret Blevins, John Timms et Joseph Michael Linsner Couleur : Alex Sinclair et Hi-Fi)

Une nouvelle fois l’histoire du jour s’ouvre avec Harley et Poison Ivy sous la douche ! Si les dessins sont plus que soft, le talent des dessinateurs du titre font qu’il y a beaucoup de sex-appeal qui transpire de ces cases. D’ailleurs, de manière générale, les dessins de Chad Hardin, Bret Blevins et John Timms sont un superbe mélange d’action bien rendue, de mise en avant de la folie d’Harley et de sex-appeal non dissimulé. Unr égal pour les yeux.
Harley et ses compagnons, sont piégés dans son immeuble suite à une attaque de zombies ! De pauvres badauds qui ont eu le malheur de manger des hot-dogs à la saucisse d’extraterrestre ! Mais voilà le souci, Harley a faim !
Toute la petite bande décide donc de passer par les sous-sols de l’immeuble, où des tunnels conduisent loin de la zone d’invasion…
Dans la seconde histoire, Harley et Bolly Quinn partent en guerre contre le démarchage téléphonique !
Bref, Harley Quinn c’est le petite pause jouissive et décontractante !

DEATHSTROKE #2 et 3
(Scénario : Christopher Priest Dessin : Carlo Pagulayan, Larry Hama et Joe Bennett Couleur : Jeromy Cox)

En retrouvant son ancien associé Wintergreen, Deathstroke se trouve, malgré lui, avec une nouvelle mission. Découvrir qui les a trahis ! Il n’hésite pas, alors, à retrouver tous ses anciens compagnons d’aventure de son passé.
Parallèlement, nous continuons de découvrir à quel point, dans le passé de l’Exécuteur, il fut compliqué pour lui d’associer son métier de tueur à gages et sa vie de famille. D’ailleurs, jusqu’à maintenant, on a plus l’impression, que sa vie de famille lui est toujours passée par-dessus la jambe.
Mais les choses vont changer, lorsque Wintergreen découvre qu’un contrat est posé sur la tête de Ravager !...
Bref, encore deux épisodes intéressants et plaisants à suivre. Mais le titre est complexe, personnellement je m’y perd un peu avec cette déstructuration narrative temporelle.
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10374
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 03 Nov 2017, 09:31

Image

Suicide squad rebirth #6

Justice League vs Suicide Squad (3/3)
La Ligue de Justice et la Suicide Squad doivent mettre en sourdine leurs différends afin de s'unir contre leur ennemi commun, sur le point de mettre la main sur la Maison-Blanche, par Joshua WILLIAMSON, Robson ROCHA et Howard PORTER.

L'agent gouvernemental Steve Trevor est pris dans la tourmente de ce coup d'État, par Tim SEELEY et Scot EATON. Quant à Amanda Waller, elle est tiraillée entre le désir de protéger sa famille du danger et la nécessité d'oeuvrer pour son pays, par Rob WILLIAMS, Si SPURRIER et Giuseppe CAFARO. Harley Quinn tente de fêter dignement Noël tout en essayant d'oublier le Joker, par Jimmy PALMIOTTI, Amanda CONNER, MORITAT, Joseph Michael LINSNER, Bret BLEVINS, Inaki MIRANDA et John TIMMS. Quant aux anciennes missions de Deathstroke, elles reviennent le hanter en prison, par Christopher PRIEST et Cary NORD.
(Contient les épisodes US JUSTICE LEAGUE vs SUICIDE SQUAD #5 et #6, SUICIDE SQUAD #10, JUSTICE LEAGUE #13, HARLEY QUINN #10 et #11, DEATHSTROKE #10)

INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 08 décembre 2017
Pagination : 176 pages
EAN : 9791026812548
Contenu vo : JUSTICE LEAGUE vs SUICIDE SQUAD #5 et #6, SUICIDE SQUAD #10, JUSTICE LEAGUE #13, HARLEY QUINN #10 et #11, DEATHSTROKE #10
Voir fiche série
Voir fiche univers
suicide-squad-rebirth-6
Prix : 6.02 EUR


Image
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 03 Nov 2017, 09:38

Biggy a écrit:DEATHSTROKE REBIRTH #1 et DEATHSTROKE #1
(Scénario : Christopher Priest Dessin : Carlo Pagulayan Couleur : Jeromy Cox)

Soyons franc, Deathstroke n’est pas le personnage que je connais le mieux dans l’univers DC, et Urban n’a pas vraiment publié grand-chose sur le personnage. Et ces premiers épisodes ne sont pas des plus simples, scénaristiquement, pour le découvrir.
On oscille entre passé, et une vie de famille assez chaotique pour Slade, et présent de façon décousue, où Deathstroke, en mission pour tuer le Clock King, retrouve, de façon inespérée et soudaine, la trace de son vieil associé Wintergreen !
Bref, pas grand-chose à dore pour le moment. Je découvre le titre, le personnage également. Mais l’histoire, bien qu’un poil compliquée, est immersive et bien dessinée. Attendons la fin de ce premier arc pour juger.




DEATHSTROKE #2 et 3
(Scénario : Christopher Priest Dessin : Carlo Pagulayan, Larry Hama et Joe Bennett Couleur : Jeromy Cox)

En retrouvant son ancien associé Wintergreen, Deathstroke se trouve, malgré lui, avec une nouvelle mission. Découvrir qui les a trahis ! Il n’hésite pas, alors, à retrouver tous ses anciens compagnons d’aventure de son passé.
Parallèlement, nous continuons de découvrir à quel point, dans le passé de l’Exécuteur, il fut compliqué pour lui d’associer son métier de tueur à gages et sa vie de famille. D’ailleurs, jusqu’à maintenant, on a plus l’impression, que sa vie de famille lui est toujours passée par-dessus la jambe.
Mais les choses vont changer, lorsque Wintergreen découvre qu’un contrat est posé sur la tête de Ravager !...
Bref, encore deux épisodes intéressants et plaisants à suivre. Mais le titre est complexe, personnellement je m’y perd un peu avec cette déstructuration narrative temporelle.


J ai lu plusieurs numeros à la suite jusqu au 20 ce qui m a surement aidé.
Je connais l histoire de deathstroke uniquement grace aux Teen Titans de Wolfman et Perez.. bref j avais du retard (je connaissais Rose grace aux tiatns de semic ou panini)..
En fait Priest a repris sa facon de procéder qu il avait eu avec Panther avec des flashback, forward et sideways incessants.
D ailleurs Deathstrok est un peu un Black Panther maléfique.. lui aussi prévoit tout.. tu verras que les coincidences n en sont pas et d autres points de ce genre.
Là j en suis au 25 et ca a un peu baissé avec l apport des titans mais c est une trés bonne série je trouve.. peut etre plus facile a suivre en album.
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 28 Déc 2017, 22:58

Image

Suicide squad rebirth #7
La Ligue de Batman !
La Suicide Squad poursuit Rustam tandis qu'Amanda Waller est abattue dans une ruelle de la Nouvelle-Orléans, par Rob WILLIAMS, John ROMITA Jr. et Eddy BARROWS. Après les événements du cross-over « La Ligue contre l'Escadron », Batman assemble une nouvelle Ligue de Justice, composée de héros moins divins et plus proches des gens normaux, par Steve ORLANDO et Ivan REIS. Les différents membres ont droit à leur propre aventure en solo : Atom (par Steve ORLANDO et Andy McDONALD), Killer Frost (par Steve ORLANDO, Jody HOUSER et Mirka ANDOLFO), Rayon (par Steve ORLANDO et Stephen BYRNE) et Vixen (par Steve ORLANDO, Jody HOUSER et Jamal CAMPBELL). De son côté, Harley Quinn règle ses comptes avec le Joker, qui pensait pouvoir revenir impunément dans sa vie, par Jimmy PALMIOTTI, Amanda CONNER et John TIMMS. Enfin, à Chicago, le mystérieux justicier Creeper affronte un Deathstroke plus vindicatif et violent que jamais. Mais est-ce bien Deathstroke ? Voilà une question à laquelle Christopher PRIEST, Denys COWAN et Bill SIENKIEWICZ vont devoir répondre.
INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 05 janvier 2018
Pagination : 184 pages
EAN : 9791026812500
Contenu vo : SUICIDE SQUAD #11, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA: ATOM REBIRTH #1, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA: KILLER FROST REBIRTH #1, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA: THE RAY REBIRTH #1, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA: VIXEN REBIRTH #1, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA REBIRTH #11, HARLEY QUINN #12, DEATHSTROKE #11
Voir fiche série
Voir fiche univers
suicide-squad-rebirth-7
Prix : 5.9 EUR
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 28 Déc 2017, 23:21

Image

Suicide squad rebirth #8
Qui a tiré sur Amanda Waller ?
Amanda Waller vient d'être abattue à la Nouvelle-Orléans. L'enquête interne s'ouvre, mais la méfiance s'installe dans les rangs de la Suicide Squad, chacun soupçonnant ses équipiers d'avoir pressé la détente. Par Rob WILLIAMS, John ROMITA Jr. et Eddy BARROWS. Le nouveau groupe de Batman, composé en partie d'anciens repris de justice, est opérationnel. Mais cette Ligue de Justice sera-t-elle de taille face aux Extrémistes ? Par Steve ORLANDO, Ivan REIS et Felipe WATANABE. Harley Quinn décide de mettre un terme à son idylle avec le Joker, en employant la manière forte, par Jimmy PALMIOTTI, Amanda CONNER, John TIMMS et Khary EVANS. À peine évadé de prison, le mercenaire Deathstroke trouve sur son chemin un adversaire inattendu, Raptor, l'ennemi de Nightwing, vêtu de l'une des combinaisons Ikon de Slade Wilson. Le combat s'annonce musclé, par Christopher PRIEST et Joe BENNETT.
INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 09 février 2018
Pagination : 184 pages
EAN : 9791026814481
Contenu vo : SUICIDE SQUAD #12 et #13, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #1 et #2, HARLEY QUINN #13 et #14, DEATHSTROKE #12 et #13
Voir fiche série
Voir fiche univers
suicide-squad-rebirth-8
Prix : 5.9 EUR
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar Biggy » 12 Jan 2018, 13:43

Numéros #3 et 4 lus.

SUICIDE SQUAD #4 et 5
(Scénario : Rob Williams Dessin : Jim Lee Couleur : Alex Sinclair et Hi-Fi)

Lorsqu’ils ont été envoyés en plein cœur de la Chambre Noire, une base secrète russe, la Suicide Squad ne s’attendait, sans doute, pas à tomber dans une prison proche d’être leur dernière demeure. En tous cas, ce fut le cas pour Captain Boomerang, littéralement réduit en cendres par Zod !
Zod, puisque c’est de cela qu’il s’agit, Rick Flag, et la Suicide Squad doivent mettre la main sur le général fou, et débordant de puissance, kryptonien. Non seulement affronter ce monstre est un exploit, mais une équipe de surhommes russe est envoyé sur place. Mais la Suicide Squad peut compter sur une petite nouvelle, enfermée sur place, Hack !
La seconde histoire du mois nous plonge dans la nouvelle intrigue, « Folie Furieuse », où l’on découvre que le retour de l’équipe à Belle Rêve ne va pas être de tout repos…
Bref, petit à petit j’arrive à bien rentrer dans cette série. Je m’attache aux personnages, Harley en tête ! Et mon dieu que je croise les doigts avec un tel cliff de fin !

SUICIDE SQUAD MOST WANTED #3 et 4
(Scénario : Christopher Sebela Dessin : Brian Level Couleur : Beth Sotelo)

Les deux nouveaux épisodes de Most Wanted mettent en lumière le personnage de Killer Croc.
Le criminel reptilien est envoyé en solo, chose plutôt rare, pour une mission sur une île perdue au milieu de l’océan ! Quoi de mieux qu’un monstre pour s’occuper d’une affaire de monstres !
Quelle n’est pas sa surprise en découvrant une île peuplée de créatures effrayantes, de monstres comme lui. Pour accomplir sa mission il va devoir prendre la place de mâle alpha, mais même avec sa force et sa rage cela ne va pas être une chose aisée.
Surtout, Croc va découvrir un des nombreux secrets de son pays, un de ceux qui font froid dans le dos et que l’on préfère cacher sous le tapis.
L’épisode est surtout l’occasion de voir Croc sous le feu des projecteurs. Une bien belle façon de voir qu’il est plus qu’un simple monstre sans cervelle.
Bref, deux épisodes plutôt plaisant à lire. Le personnage de Croc mérite d’avoir un peu plus de place dans cette équipe. Dommage, par contre, que les dessins soient si mauvais.

HARLEY QUINN #5 et 6
(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti Dessin : John Timms et Jill Thompson Couleur : Alex Sinclair et Jill Thompson)

Alors qu’elle dormait paisiblement, dans une charmante nuisette, Harley est réveillée en sursaut ! En se rendant dans la rue, quelle surprise de voir son facteur préféré se faire assassiner par quatre tordus en armure montés sur des chevaux ! En pleine rue !
Non seulement ils volent les colis du vieux facteur, mais en plus ils le tuent ! Et voilà comment on se retrouve avec une Harley hors d’elle ! Grâce à son nouvel ami le commissaire, elle apprend que ce « gang de chevaliers » n’en est pas à son premier coup d’essai, et surtout qu’il s’agit, apparemment, d’un groupe de rock !
Voilà comment on se retrouve avec un Harley qui se rase le crâne, ne gardant qu’une crête, à la tête d’un groupe punk regroupant Tony, Eggy et Red Tool !
Une première sur scène absolument… dérangeante, un coup de cœur, un cadeau volé faisant remonter des souvenirs et voilà une mission d’infiltration sur les bons rails !

DEATHSTROKE #4 et 5
(Scénario : Christopher Priest Dessin : Joe Bennett Couleur : Jeromy Cox)

Alors qu’il vient de retrouver son vieux compagnon Wintergreen, Deathstroke découvre que sa fille Rose se retrouve avec un contrat sur sa tête !
Les deux personnages ne sont pas vraiment proches et n’ont pas grand-chose en commun ou à partager, si ce n’est leur métier peu recommandable. Néanmoins Slade n’hésite pas une seconde à venir en aide à sa fille. Et Rose n’hésite pas trop, longtemps, avant d’accepter à accompagner son père.
Leur prochaine étape est Gotham, la piste de l’argent menant dans la ville de Batman ! Le voyage pour s’y rendre n’est pas de tout repos !
Une fois sur place, cela va être encore pire. Et le deuxième épisode va être des plus amusants avec une Rose qui subit la morale de Batman alors que Slade va souffrir l’expérience Damian !
Bref, un second épisode vraiment amusant et plaisant à lire.




SUICIDE SQUAD #6 et 7
(Scénario : Rob Williams Dessin : Jim Lee Couleur : Alex Sinclair et Hi-Fi)

Grâce à Hack, la Suicide Squad a pu rentrer à Belle Reve à travers le réseau de données numériques. Malheureusement, Captain Boomerang n’est pas du voyage, ayant été littéralement réduit en cendres par le Général Zod !
Si leur dernière mission fut plus que laborieuse, ce qui va suivre à Belle Reve va être encore pire !
Dans sa grande stupidité, Amanda Waller est persuadée qu’elle peut maintenir prisonnier un être aussi puissant que le général Zod ! Pire, elle pense que les récents événements vont rester sans retour de bâton !
Malheureusement, Rick Flag ne parvient pas à la tuer (cela aura été trop beau), mais il est le premier à perdre la raison ! En un rien de temps, tous les occupants de la prison deviennent assoiffés de sang !
La seule lueur d’espoir provient de Harley, qui elle récupère toute sa santé mentale !
Bref, une intrigue vraiment prenante, vraiment sympa, vraiment amusante ! Si ce n’est pas beau, les histoires de Rob Williams réussissent à m’embarquer, malgré le côté très mainstream.

SUICIDE SQUAD MOST WANTED #5 et 6
(Scénario : Vita Ayala Dessin : Matt Merhoff Couleur : Beth Sotelo)

Ces deux nouveaux épisodes s’intéressent à un personnage essentiel et central de la Suicide Squad, puisque que Vita Ayala s’intéresse à Amanda Waller !
De par ses qualités, et devant l’urgence de la chose, Amanda Waller décide de forcer la récupération de renseignements vitaux chez un agent considéré comme perdu sans l’arrivée d’un antidote !
Il faut dire qu’une partie de la Suicide Squad est entrain d’essayer d’exfiltrer un agent prisonnier en zone ennemie ! Et la situation est plus que critique.
Alors qu’Amanda est persuadée d’avoir réussi, elle réalise que c’est plutôt elle qui est prise au piège. C’est ainsi qu’elle se retrouve à vivre, ou plutôt revivre des souvenirs qui en terrasseraient plus d’un !
Bref, deux épisodes qui montrent que tout n’est pas pourri chez Amanda Waller et que cette femme, aussi dure soit-elle, à vécu des choses vraiment difficiles.

HARLEY QUINN #7 et 8
(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti Dessin : John Timms, Chad Hardin, Bret Blevins et Andrew Robinson Couleur : Alex Sinclair, Hi-Fi et Andrew Robinson)

Je vais passer assez rapidement sur la conclusion d’Infiltration chez les Keupons. Suite à la mort de son facteur, Harley s’est fait une coupe de punk, a monté un groupe punk, a faire une prestation scénique assez dérangeante et à finir avec le duo leader du groupe qu’elle recherche.
C’est ainsi qu’elle se retrouve dans une boîte de nuit très particulière, où les gens sont se déguisent en super-héros, en super vilains et s’amusent à se tabasser !
Si tout semble aller pour le mieux, l’arrivée du Pingouin, dans l’équation change la donne…
Si cette intrigue, bien qu’un peu tordue, fut fort plaisante, mais j’ai surtout adoré le second épisode. Fatiguée des récents événements, Harley part en vacances aux Bahamas avec sa douce et tendre Poison Ivy. Chez Sy !
Mais quelles n’est pas leur surprise en découvrant que le lieu de leurs vacances tant attendues est nudiste ! Si elles sont hésitantes, le lecteur, lui, est ravi ! Surtout avec Hardin et Blevins au dessin.
Passons sur ce côté sexy et amusant propre au titre, pour se concentrer sur le duo d’héroïnes de l’épisode. Je suis fan de ce jeu de séduction entre les deux personnages. (Bien que tout laisse à penser que la phase séduction a été dépassé pendant le séjour.) Loin du côté voyeur, la synergie entre les deux personnages fonctionne à merveille et j’adorais que ce couple devienne « officiel » malgré le plaisir qu’il y a à les voir se chercher.
Bref, les intrigues, les dessins, le travail sur Harley, tout est génial dans ce titre. Et je crois bien que j’adore autant Harley que Poison Ivy.

DEATHSTROKE #6 et 7
(Scénario : Christopher Priest et Larry Hama Dessin : Carlo Pagulayan Couleur : Jeromy Cox)

Il semblerait bien que cette histoire de contrat sur la tête de Rose ne soit qu’un subterfuge de Slade pour passer du temps avec sa fille. Mais pas que…
De son côté, Rose a bien du mal à jongler avec cette découverte du à Batman. Elle part donc retrouver son demi-frère, Joseph. L’occasion pour elle de rencontrer la fiancée de Joseph, avec qui le courant ne passe pas très, très bien…
Alors que Christopher Priest continu de parsemer ses récits de flashbacks sur Slade, sur ses enfants ou sur ses missions. On découvre que l’ex-femme du mercenaire, Adeline Kane tente de lancer Superman à ses trousses !...
Bref, les aventures de Deathstroke sont toujours aussi alambiquées, et d’une grande richesse. Mais avec l’arrivée de Superman, on risque de prendre une nouvelle direction.
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10374
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar Biggy » 11 Fév 2018, 12:02

Numéros 5 et 6 lus.

SUICIDE SQUAD #8
(Scénario : Rob Williams Dessin : Jim Lee Couleur : Jeremiah Skipper)

Plus rien ne va plus à Belle Reve ! En faisant ramener le général Zod de Russie pour tenter de l’intégrer à sa Suicide Squad (pourtant il me paraît logique de se dire que rien que l’idée est complètement loufoque !), Amanda Waller plonge sa prison la folie la plus totale ! Tous les prisonniers, mais aussi les gardiens, toutes les personnes se trouvant à Belle Reve (à quelques exceptions prêts) deviennent complètement fous et cherchent à s’entretuer. A l’inverse, Harley Quinn voit l’identité d’Harleen Quinzel reprendre le dessus, et devient, sans doute, la seule personne censée de la prison !

Comme si cela ne suffisait pas voilà que le général Zod, libéré de sa prison de rayons de soleil rouge, commence à se réveiller ! Le survie de la prison et ses occupants reposent sur une ancienne barge redevenue simple psy, une experte en informatique et un mort cherchant à revenir !

Au même moment, la prison s’apprête à accueillir une nouvelle occupante, glaciale…

Bref, intrigue amusante qui a la bonne idée de se centrée sur la déjantée Harley Quinn, personnage central et moteur du titre.

JUSTICE LEAGUE VS SUICIDE SQUAD #1 et 2
(Scénario : Joshua Williamson Dessin : Jason Fabok et Tony S. Daniel Couleur : Alex Sinclair)

La Suicide Squad se trouve sur la petit île de Badhnisie pour y arrêter un gourou, Apex, décidé à sacrifier l’île toute entière à son dieu factice. L’occasion de tester, sur le terrain la synergie avec le nouveau membre de l’équipe, Killer Frost !

Doucement, la mission tourne un peu au désastre, notamment au niveau des dégâts collatéraux et des pertes civiles ! C’est à ce moment là que la Justice League décide de débarquer ! Mise au courant, par Batman, de l’existence de la Suicide Squad, ils sont bien décidés à arrêter, pour de bon, ces criminels !

Un terrible affrontement commence entre les deux équipes ! D’abord une véritable mêlée générale, la Suicide Squad a la bonne idée de séparer la Justice League en un contre un ! Cela n’augmente pas forcément leur chance de vaincre, mais diminue celle de se faire écrabouiller en un claquement de doigt.
D’ailleurs, ce combat épique se déroule sur un épisode complet !

Pendant ce temps, un tierce partie se fait jour et l’on découvre une prison encore plus secrètes que Belle Reve, avec des criminels encore pire que ceux de Belle Reve !

Bref, un démarrage timide pour ce crossover tant attendu (par beaucoup) et tant annoncé. C’est assez classique en somme pour le moment. La Justice League veut arrêter la Suicide Squad et s’affrontent. Le résultat est plus surprenant, et ce qui se passe avec la tierce partie plus prometteuse.

JUSTICE LEAGUE #12
(Scénario : Tim Seeley Dessin : Christian Duce Couleur : Mat Lopes)

Ce douzième tome de Justice League voit Tim Seeley prendre la place de Bryan Hitch (oui !!) le temps d’un épisode (non !!) pour nous en apprendre un peu plus sur Maxwell Lord !

A travers quelques flashbacks et interrogatoire mené par Amanda Waller, on apprend plus sur la vie de cet homme et les tensions qu’il entretien avec la chef de la Suicide Squad.

Bref, on comprend avec cet épisode spécial, à l’inverse des deux premiers épisodes du crossover Justice League VS Suicide Squad, que le nœud de l’intrigue se concentre sur l’opposition entre Maxwell Lord et Amanda Waller !

HARLEY QUINN # 9
(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti Dessin : Brandon Peterson et Michæl Kaluta Couleur : Alex Sinclair)

Les événements s’enchaînent pour notre belle et délurée Harley Quinn, et elle se retrouve, un peu avec le moral dans les chaussettes. Elle du mal à se remettre en selle. Et ses vacances idylliques avec sa douce Poison Ivy n’améliore pas les choses. Abattue qu’elle est de ne pas pouvoir vivre avec elle.

Alors qu’elle retourne au roller, elle se retrouve fasse à une nouvelle adversaire, très remontée contre elle ! Mais l’affrontement tourne court, à cause d’une balle dans la tête !

L’épisode se résume en fait à des scènes de quotidiens et à des hallucinations, des rêves complètement farfelus et ubuesques. Jusqu’au cliff final retentissant !

Bref, un épisode un peu moins intéressant que les précédents. Un épisode banal, avec des dessinateurs pas à la hauteur des habituels. Cependant, le cliff final promet une suite intéressante, bien que je pensais cette page tournée…

DEATHSTROKE #8 et 9
(Scénario : Christopher Priest et Larry Hama Dessin : Carlo Pagulayan et Cary Nord Couleur : Jeromy Cox et Hi-Fi)

Adeline Kane, l’ex-femme de Deathstroke, a réussi par convaincre Superman de s’occuper, enfin, du cas de son assassin de mari. Il est surprenant de voir Superman aller dans le sens d’Adeline Kane, tout comme il peut être tout aussi surprenant de se dire qu’il a fallu qu’on lui demande de la faire pour qu’il se penche sur le problème.

Alors qu’on aurait pu croire que le combat ne se fasse à sens unique, même si Deathstroke n’est pas à prendre à la légère, il n’en est rien. L’assassin vend très chèrement sa peau, et Superman va devoir y aller sérieusement s’il veut vaincre.

Au cours d’un interrogatoire, en prison, après sa défaite, nous plongeons dans un nouveau flashback de Deathstroke, tandis que sa fille, Rose, qui a du mal avec les récents événements tentent de se plonger dans ses origines.

Bref, très bizarre cette série. On se retrouve tantôt avec des épisodes prenants, tantôt avec des épisodes longs et dans lesquels on ne rentre pas. Idem pour les dessinateur. Des épisodes au top, des épisodes vraiment moches… Là, c’était un mois sans…




JUSTICE LEAGUE VS SUICIDE SQUAD #5 et 6
(Scénario : Joshua Williamson Dessin : Robson Rocha et Howard Porter Couleur : Alex Sinclair)

Comme je m’en doutais, en même temps ce n’était pas vraiment difficile, les supers criminels libérés par Maxwell Lord n’étaient que de simples leurres lancés à la Justice League et à la Suicide Squad. Balayés comme de simple grain de sable en plein cœur d’une tempête.

Ils ne servaient qu’à permettre à Maxwell Lord à pénétrer la prison de Belle Reve, occuper tout le monde, lui permettant ainsi de mettre la main sur le Cœur des Ténèbres, la Gemme d’Eclipso ! Un joyau permettant de corrompre l’âme de quiconque s’en approche ! Et voilà Maxwell Lord à la tête de la Justice League !

Ainsi armé et protégé, Maxwell Lord ne tarde pas à commencer à changer le monde ! Mais dans son plan incroyable, il a laissé de côté quelques personnages, comme Lobo, les membres de la Suicide Squad mais aussi, et surtout, Batman ! Et encore une fois, il se pourrait que Killer Frost nous surprenne tous !

Mais, est-on vraiment sûr que c’est Maxwell Lord qui mène le jeu ?

Bref, tout ça pour ça ? J’ai vraiment la méchante impression de me retrouver avec un gros crossover survendu et tape-à-l’œil !

JUSTICE LEAGUE #13
(Scénario : Tim Seeley Dessin : Scot Eaton Couleur : Gabe Eltæb)

Après Maxwell Lord, Tim Seeley met l’accent sur Steve Trevor !

Le militaire est l’un des rares humains à ne pas avoir, encore, succombé aux attaques mentales d’Eclipso. Mais lorsqu’il assiste à une scène horrible avec sa sœur, son neveu et sa nièce, les choses s’emballent…

Bref, je me demande, encore, à quoi sert cet épisode. Non pas, qu’il ne soit pas intéressant, mais juste, pourquoi ?

SUICIDE SQUAD #10
(Scénario : Rob Williams et Sy Spurrier Dessin : Giuseppe Cafaro Couleur : Hi-Fi)

Ce dixième épisode du titre sert d’épilogue au crossover entre la Justice League et la Suicide Squad.

Si les criminels, comme Lobo, libérés par Maxwell Lord sont tous en fuite ou morts (comme Johnny Sorrow), un est resté dans les parages pour assouvir sa vengeance !

Rustam, puisqu’il s’agit de lui, ne peut pardonner la traîtrise de son ancienne patronne. Alors qu’il travaillait pour elle lors du premier essaie de Suicide Squad version Lobo, elle n’a pas hésité à le sacrifier avant de l’enfermer et de l’oublier avec les autres !

Mais plutôt que de s’en prendre à Waller, de la torturer ou simplement de la tuer, il décide de s’en prendre à ses enfants ! Ceux encore en vie. Connaissant un peu le personnage, pour avoir travaillé pour elle, qu’on peut l’atteindre en passant par des points sensibles.

Bref, encore une petite révélation sur Waller. Décidément. Et quel plaisir de la voir se faire torturer de la sorte, de voir sa famille lui « pêter » au visage.

HARLEY QUINN #10 et 11
(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti Dessin : Moritat, Joseph Michæl Linsner, Bret Blevins, Inaki Miranda et John Timms Couleur : Hi-Fi)

On commence avec un épisode spécial Noël ! Alors qu’elle se rendait dans un centre commercial pour poser ses ravissantes fesses blanches comme la neige sur les genoux du Père Noël, Harley Quinn découvre avec horreur que ce dernier a disparu ! Elle le retrouve à l’hôpital et accepte que la médecin l’envoi dans le cerveau du vieil homme pour tenter de le faire revenir !

Elle n’est pas au bout de ses surprises, et nous non plus…

Dans le second épisode, on retrouve la suite du retour du Joker dans la vie d’Harley !
Alors que je pensais qu’elle avait tourné la page après le sanglant face-à-face à Arkham, mais apparemment non. Ce dernier vient en paix et tient absolument à pouvoir discuter avec Harley. Voyant que cette dernière est troublée, décontenancée par son entrée en scène, il décide de la laisser souffler et lui donne rendez-vous pour le lendemain !

Harley est complètement paniquée ! N’arrivant pas à dormir elle demande à Red Tool de l’accompagnée dans le musée de cire de Madame Macabre afin, d’enfin, explorer ces mystérieux tunnels ! La découverte ne va pas être très ragoûtante…

Pendant ce temps, le maire manigance quelque chose à nouveau…

Et déjà le matin du rendez-vous avec Monsieur J pointe le bout de son nez…

Bref, si l’on passe le premier épisode complètement farfelu avec le Père Noël, la suite du retour du Joker est plutôt intéressant. Dommage qu’il y ait autant de fioritures à côté.

DEATHSTROKE #10
(Scénario : Christopher Priest Dessin : Cary Nord Couleur : Jeromy Cox)

Suite à sa rencontre avec Superman, Deathstroke est en prison. Il se retrouve menotté, sous bonne garde et interrogé par Dexter « Dex » Honoré. Cette « confrontation » plonge, une nouvelle fois Deathstroke dans ses souvenirs.

Il replonge dans son passé, simple membre du S.A.S., connaissant à peine Wintergreen, les deux hommes (lui et Dex) avaient déjà du mal à s’apprécier.

De son côté, Rose, retrouve les traces de sa famille et y fait une entrée tonitruante, acclamée de tous.

Bref, dieu que je me fous de ce flashback, dieu que cette intrigue est longue, dieu que les dessins sont hideux et pas au niveau.
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10374
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar Biggy » 14 Mars 2018, 12:06

Numéro #7 lu...

SUICIDE SQUAD #11
(Scénario : Rob Williams Dessin : John Romita Jr Couleur : Dean White)

C’était donc Amanda Waller qui se cachait derrière les événements de Justice League vs Suicide Squad ! C’est elle qui a manipulé tout le monde, comme à son habitude, pour obtenir ce qu’elle veut.
Cependant, le temps de l’enquête, elle est suspendue ! L’occasion pour les membres de la Suicide Squad de demander quelques jours de repos.
En coulisse, Amanda Waller devient une cible !…
Bref, un épisode bien creux, où il ne se passe pas grand chose.


JUSTICE LEAGUE OF AMERICA REBIRTH #1
(Scénario : Steve Orlando et Jody Houser Dessin : Andy MacDonald, Jamal Campbell, Stephen Byrne, Mirka Andolfo et Ivan Reis Couleur : John Rauch, Jamal Campbell, Stephen Byrne, Arif Prianto et Marcelo Maiolo)

Avant de nous lancer à proprement parlé dans ce nouveau titre, Steve Orlando nous propose quatre épisodes « Rebirth » où il nous présente le nouvel Atom, Vixen, The Ray et Killer Frost.
On découvre comment le jeune Ryan Choi est devenu le nouvel Atom un peu malgré lui au contact du professeur Palmer.
Pour Vixen, ce sont les paroles très dures et emplies de tristesse qui ont permis à la jeune femme de passer du statut de personne superficielle à héroïne en devenir grâce à l’héritage de sa mère.
Ray Terrill est un enfant allergique à la lumière, il passe toute son enfance enfermé chez lui, dans le noir, sans contact humain autre que celui de sa mère qui lui fait ressentir les terribles sacrifices qu’elle fait pour lui. Mais Ray aspire à autre chose, et découvre qu’on ne devient pas un héros, on l’est au fond de soi.
Enfin, pour Killer Frost, Steve Orlando nous propose ses dernières journées à Belle Reve, où Amanda Waller est bien décidée à la faire craquer pour l’empêcher de sortir.
Quant au premier épisode, à proprement parlé de Justice League of America, il consiste à un simple recrutement.
Bref, je n’ai toujours pas vraiment compris le pourquoi du comment Batman en est arrivé là. Si les personnages sont prometteurs, pas sûr qu’une équipe en naisse. Attendons de vois la suite pour pouvoir juger.

HARLEY QUINN #12
(Scénario : Amanda Conner et Jimmy Palmiotti Dessin : John Timms et Chad Hardin Couleur : Hi-Fi)

Sans lui demander son accord, sans doute parce qu’il est complètement raid dingue d’elle (on peut le comprendre) Red Tool a décidé de se rendre au rendez-vous d’Harley Quinn, à sa place, avec le Joker ! L’homme outil va passer à tabac le clown sans que celui-ci ne réagisse ou ne lève simplement le petit doigt !
Harley va être dans un rage folle !
Mais après quelques « explications » avec le Joker, elle aussi va vouloir tester « les changements » annoncés par son ex-amant. Et on peut dire que cela va être très, très violent.
Pendant ce temps, alors qu’elle s’amuse avec Monsieur J, la nouvelle assistante du maire accueille des vampires !…
Bref, je suis absolument et totalement fan du Joker, mais bizarrement je ne suis pas friand de le voir dans la série d’Harley !


DEATHSTROKE #11
(Scénario : Christopher Priest Dessin : Denys Cowan Couleur : Jeromy Cox)

A Austin, Texas, des meurtriers sont retrouvés mort ! Très vite, on découvre que des mères d’enfants tués par balles se sont rassemblées et ont mis de l’argent en commun afin d’engager Deathstroke pour qu’il tue ces meurtriers !
Mais Monsieur Ryder se pose des questions, si l’on voit bien Deathstroke bondir de toit en toit, on peut se poser des questions sur ce qu’il se passe quand le vrai Deathstroke débarque ?
Bref, une bonne intrigue policière.
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10374
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 19 Mars 2018, 22:46

Image


Suicide squad rebirth #9
Deathstroke perd la vue !

La nouvelle de la mort d'Amanda Waller met à mal l'unité au sein de la Suicide Squad. Mais dans le monde de l'espionnage, il n'est jamais facile de savoir qui manipule qui, par Rob WILLIAMS, John ROMITA Jr. et Eddy BARROWS. La Ligue de Justice d'Amérique, dirigée par Batman, affronte les Extrémistes, des justiciers violents venus d'un autre univers et prêts à tout afin d'imposer la paix par la force, par Steve ORLANDO, Diogenes NEVES et Ivan REIS. Face au puissant Zorcrom, qu'elle a laissé par inadvertance s'échapper, Harley Quinn aura bien besoin de l'aide de la nouvelle Terra et de Power Girl, par Jimmy PALMIOTTI, Amanda CONNER, John TIMMS, Joseph Michael LINSNER et Khari EVANS. Quant à Deathstroke, il a récemment perdu la vue lors d'une mission qui a mal tourné et doit s'allier à une jeune héroïne dont les pouvoirs égalent l'intelligence : Tanya Spears alias Power Girl deuxième du nom, par Christopher PRIEST, Joe BENNETT, Larry HAMA et Carlo PAGULAYAN.

INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 09 mars 2018
Pagination : 184 pages
EAN : 9791026814504
Contenu vo : (Contient les épisodes US SUICIDE SQUAD #14 et #15, JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #3 et #4, HARLEY QUINN #15 et #16, DEATHSTROKE #14 et #15)
Voir fiche série
Voir fiche univers
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 10 Avr 2018, 08:33

Image

Suicide squad rebirth #11
« Lazarus Contract », première partie !
Chef de la Suicide Squad, Amanda Waller a tenté de faire du Général Zod son exécuteur de basses oeuvres. Mais le puissant militaire kryptonien est bien décidé à échapper à son contrôle, par Rob WILLIAMS, Tony S. DANIEL et Neil EDWARDS. Alors que Killer Frost cherche un moyen de contrôler ses pouvoirs, la Ligue de Justice d'Amérique est attaquée par Terrorsmith, un être capable de donner à autrui l'apparence de son pire cauchemar. Par Steve ORLANDO et Jamal CAMPBELL. Non contente d'affronter un gang de cannibales, Harley Quinn doit également faire face à une héroïne du futur persuadée que la justicière foldingue assassinera bientôt Batman, par Amanda CONNER, Jimmy PALMIOTTI, John TIMMS et Joseph Michael LINSNER. Les douces années de l'idylle unissant Harley au Joker sont évoquées par Paul DINI et Bret BLEVINS à l'occasion d'un feuilleton aussi drôle que tragique. Enfin, Deathstroke utilise le pouvoir de Flash et de Kid Flash afin de canaliser les énergies temporelles et de changer son propre passé. Mais il s'attire les foudres des Titans et des Teen Titans. Par Christopher PRIEST, Benjamin PERCY, Dan ABNETT, Joe BENNETT, Bret BOOTH et Khoi PHAM.
INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 04 mai 2018
Pagination : 184 pages
EAN : 9791026814818
Contenu vo : • SUICIDE SQUAD #18 et #19 • JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #7 • HARLEY QUINN #19 et #20 • DEATHSTROKE #18 • TITANS #11 • TEEN TITANS #8
Voir fiche série
Voir fiche univers
suicide-squad-rebirth-11
Prix : 5.9 EUR
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 18 Mai 2018, 13:05

Image

Suicide squad rebirth #12
« Lazarus Contract », seconde partie !

Tandis que les membres de la Suicide Squad tentent de profiter d'un peu de bon temps et qu'Amanda Waller se présente devant une commission sénatoriale, le groupe est sur le point de rencontrer celui qui dirige la Brigade Annihilation : le Direktor Karla. Par Rob WILLIAMS, Stjepan SEJIC et Gus VASQUEZ. La Ligue de Justice d'Amérique menée par Batman secourt Makson, un homme primitif. Mais ramènent-ils dans la civilisation un rescapé... ou une menace ? Par Steve ORLANDO et Felipe WATANABE. Harley Quinn doit affronter une justicière venue du futur, une ravisseuse qui s'en prend à ses proches et, pire que tout... ses propres parents !? Encore une aventure déjantée signée Amanda CONNER, Jimmy PALMIOTTI, Joseph Michael LINSNER et John TIMMS. De leur côté, Paul DINI et Bret BLEVINS continuent à chroniquer l'histoire d'amour impossible entre Harley et le Joker. Enfin, dans la dernière partie de « Lazarus Contract », Deathstroke tente de réécrire son passé afin de retrouver son fils disparu, mais c'est compter sans l'intervention des Titans et des Teen Titans, par Christopher PRIEST, Benjamin PERCY, Dan ABNETT, Larry HAMA, Carlo PAGULAYAN et Paul PELLETIER.

INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 01 juin 2018
Pagination : 176 pages
EAN : 9791026814856
Contenu vo : CONTIENT : • SUICIDE SQUAD #20 et #21 • JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #8 et #9 • HARLEY QUINN #21 • TEEN TITANS ANNUAL #1 • DEATHSTROKE #19
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 27 Juil 2018, 11:47

Image

Suicide squad rebirth #14
Première mission pour Defiance !

Sur ordre d'Amanda Waller, la Suicide Squad a capturé Killer Frost et s'apprête à faire de même avec tous les surhumains de la Terre. Mais Batman ne l'entend pas de cette oreille et se lance à l'assaut du pénitencier de Belle Reve. Il trouve deux alliées inattendues qui pourront l'aider à lutter contre le Directeur Karla, par Rob WILLIAMS, Agustin PADILLA et Giuseppe CAFARO. Répondant à un message de détresse, la Ligue de Justice d'Amérique menée par Batman plonge dans le Microvers dans l'espoir de retrouver Ray Palmer, le précédent Atom, par Steve ORLANDO et Ivan REIS. Tandis que Harley Quinn continue à faire régner la justice, Red Tool fait découvrir le présent à une justicière du futur, par Amanda CONNER, Jimmy PALMIOTTI, Joseph Michael LINSNER et John TIMMS. De leur côté, Paul DINI et Bret BLEVINS continuent à raconter comment Harley découvre les joies du bricolage. Quant à Deathstroke, il lance l'équipe qu'il vient de fonder, Defiance, dans une nouvelle mission à l'étranger, tout en retrouvant une vieille connaissance en la personne du Docteur Light, par Christopher PRIEST et Diogenes NEVES.
INFOS
Public : 9+
Collection : DC PRESSE
Date de sortie : 03 août 2018
Pagination : 144 pages
EAN : 9791026814931
Contenu vo : • SUICIDE SQUAD #24 et #25 • JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #12 et #13 • HARLEY QUINN #24 • DEATHSTROKE #22
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Suicide Squad Rebirth (Urban Presse)

Messagepar fred le mallrat » 27 Juil 2018, 11:49

Suicide Squad Rebirth 15 Le procès de Deathstroke ! Broché – 7 septembre 2018
LE PROCÈS DE DEATHSTROKE! Les membres de la Ligue de Justice d'Amérique partent explorer le Microvers, une dimension microscopique où les lois de la physique sont perturbées. Bientôt, c'est la création qui est en danger. C'est l'anniversaire de Harley Quinn, et la folle furieuse a invité tous ses amis (et sans doute quelques ennemis) à la fiesta! Quant à Paul DINI et Bret BLEVINS, ils racontent le dernier chapitre des aventures de Harley Quinn, à une époque où elle pouvait soulever des montagnes pour «MonsieurJ»! Enfin, Deathstrokesupervise les premières missions de son nouveau groupe, Defiance.
Harley Quinn #25-26. Série à suivre en librairie dans Harley Quinn Rebirth tome 5 (à paraître).
Deathstroke #23-25. Série à suivre en librairie dans Deathstroke Rebirth tome 4 (à paraître).
Justice League of America #14-17. À suivre en novembre dans « Un Récit Complet Justice League 10 »
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19840
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux


Retour vers Les grandes équipes de super-héros DC

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Heroes database

Forumcomics, le forum des comics Marvel, mais aussi DC, Topcow, Star wars, Lobo, etc. Découvrez tout sur l'univers des collectionneurs de bustes et statues Bowen, Attakus, Sideshow. Venez discuter de vos personnages préférés tel que Spider-Man, les 4 Fantastiques, Iron-Man, Hulk, X-Men, Daredevil, et aussi de Star Wars, Yoda, Goldorak, et toutes les séries de votre enfance !