Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar Biggy » 22 Mars 2014, 12:18

Quarante six ! Quarante six pages ! C’est le nombre de pages qu’il aura suffit à Alan Moore pour nous offrir l’un des plus intenses, des plus cornéliens tête-à-tête entre Batman et son meilleur ennemi. Quarante six pages pour permettre, une fois de plus, à Alan Moore de nous émerveiller.

Le Joker s’est à nouveau échappé de l’asile d’Arkham. Il a cette fois pour objectif de prouver la capacité de n’importe quel être humain de sombrer dans la folie après un traumatisme. Pour sa démonstration, il capture le commissaire Gordon et le soumet aux pires tortures que l’on puisse imaginer, à commencer par s’attaquer à sa chère fille, Barbara Gordon. (Contenu : Batman — The Killing Joke Deluxe Edition)

Batman apprend que le Joker s’est de nouveau évadé de l’asile d’Arkham ! L’éternel jeu de du chat et de la souris recommence donc à nouveau. Et Batman se demande, s’interroge sur comment cela finira entre eux deux. Il y a-t-il un autre terminus que la mort qui les attend dans leur lutte permanente ?

Mais ce n’est pour une énième confrontation lambda qu’Alan Moore permet au Joker de s’évader, non, loin de là. Son Joker veut prouver que ce qu’il est, est un simple concours de circonstances, que cela aurait pu être n’importe qui à sa place. Et nous comprenons cela grâce à une suite de flashbacks, où nous découvrons le vrai visage de celui qui allait devenir le Joker, et comment une suite de mauvais évènements l’on conduit à devenir celui qu’il est aujourd’hui. Véritables origines, ou une de plus sortie de l’esprit tordu du Joker, à chacun de voir ce qu’il souhaite.

Ces flashbacks merveilleusement mis en image par Brian Bolland ! Si Killing Joke est une pure réussite grâce à Alan Moore, c’est une perfection niveau graphisme grâce à Bolland. Rien que ses dessins donnent la note maximale au titre. Ses flashbacks sur le Joker en noir et blanc, avec quelques rares objets dans les tons rouge afin de donner une importance toute particulière au casque de Red Hood. Tout est maîtrisé du début à la fin ! L’agression de Barbara est tellement bien retranscrite, tout est là, la surprise, l’ambiance tragique et glauque, le découpage adéquat. C’est simple, on se croirait au cinéma, des arrêts sur images d’un vieux polar d’antan. L’action est fluide, limpide et ne souffre d’aucun défaut.
Un style old school qui est un ravissement pour les yeux ! Ses personnages sont en adéquation parfaite avec ce qu’ils sont, ce qu’ils représentent. Batman est grand, massif, brutal et cache ses failles sous un costumes terrifiant lui servant à être impassible, s’empêchant toute excentricité. Le Joker est maigrelet, semble fragile, fou, déjanté et caches ses failles sous son costume de clown lui servant à faire le pitre et ne pas se prendre au sérieux.

Le Joker s’échappe donc, et décide de montrer que chacun peut être le Joker, s’il vit les mêmes choses que lui. Et sa cible sera le commissaire Gordon. Après avoir tiré sur sa fille à bout portant sous ses yeux, Gordon va vivre une expérience traumatisante, malsaine, dérangeante et absolument insoutenable pour n’importe quel père, humiliante pour n’importe quel homme. Le Joker veut le faire craquer, il veut le voir se transformer comme lui s’est transformer en perdant les êtres les plus chers à son cœur avant de perdre son visage et sa raison.
Bien entendu, Gordon peut compter sur Batman, qui a son tour va avoir le droit à un monologue du Joker, laissant supposer que Batman est tout aussi fou que lui, mais ne l’accepte pas, ou pire ne le sait même pas. Les deux meilleurs ennemis se retrouverons alors face à face, et le Joker ira à raconter une blague à Batman, et tous deux se laissant aller à rire de bon cœur comme deux amis de longue date. Alan Moore arrêtant son récit là-dessus, laissant aux lecteurs tout le loisir de penser, d’imaginer la fin qu’ils veulent. Grant Morrison, dira en 2013, qu’en fait pour lui, Batman tuerait le Joker après cette blague. Ce qu’il en est vraiment, nous ne le saurons jamais. Cela est la propriété de chacun. Chacun ayant sa vision des choses.

Que dire si ce n’est que c’est un classique, que c’est culte, que c’est admirablement bien écrit et pensé, que c’est parfait au niveau des dessins, qu’Alan Moore nous offre une confrontation entre Batman et le Joker jamais vue et que l’on ne reverra jamais, qu’Alan Moore nous présente un Joker terriblement malsain, complètement fou et totalement déjanté. Du moins en apparence, peut-être. Avec Killing Joke, nous sommes en droit de nous demander si le Joker n’est pas tout simplement malheureux, et s’il ne cache pas cette tristesse sous un humour détestable afin de se venger du reste du monde, de se venger d’avoir vécu tout ça et d’être devenu celui qu’il est. Triste mais pas fou donc, il ferait tout cela en pleine conscience ! Cela le rend sans doute encore plus dangereux et plus néfaste !

Une superbe édition, avec la version recolorisée par Brian Bolland, une histoire courte de Bolland lui-même, où un anonyme se rêve en étant l’assassin de Batman, une préface de Tim Sale, les mots de Brian Bolland lui-même, une flopée de couvertures, des croquis…

Bref, Killing Joke offre la plus belle confrontation entre Batman et le Joker, des scènes chocs et violentes, une fin ouverte, des origines intenses, une œuvre qui se doit d’être dans votre bibliothèque ! Alan Moore nous offre sans doute le Joker le plus fous que l’on puisse voir mais également le plus humain.
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10397
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar fred le mallrat » 22 Mars 2014, 19:25

ce que j aime dans cette histoire (et que beaucoup oublient apres lecture) c est que le joker insiste bien sur le fait que l origine qui nous est présentée n est qu une des nombreuses versions qu il a dans sa tête..
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19908
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar shtmup » 23 Mars 2014, 09:27

Ce qui peut laisser penser que cette histoire n'est peut-être pas réelle?
Avatar de l’utilisateur
shtmup
Entité cosmique
 
Messages: 1350
Inscrit le: 06 Juin 2012, 13:46

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar fred le mallrat » 23 Mars 2014, 09:55

Oui... ce qui est sur c est que le joker a été Red Hood.. mais les raisons...
Dans l anthologie Joker on a 2 pages par Waid et Bolland qui joue là dessus.. mais aussi un episode de Robin où le Joker là aussi raconte à sa façon...

Il le dit au moment où il parle à Batman dans la fête forraine qu il a de nombreuses versions des histoires dans sa tête...
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19908
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar TheRiddler » 18 Juil 2014, 20:07

Ca y est, je l'ai lu ! Et j'ai vraiment bien aimé, mais c'est vrai qu'il y avait un petit truc qui me gênait et qui m'empêchait d'apprécier pleinement la lecture. Puis, au bout d'un moment, j'ai, je crois, mis le doigt dessus : c'est l'utilisation de Barbara, qui est juste là pour subir la torture du Joker et pour que Gordon se sente affecté. On voyait pas trop que c'était le personnage, elle aurait pu être remplacé par une amie commune de Gordon et de Bruce Wayne qu'on n'aurait jamais vu avant que ça n'aurait pas fait de différences. Sinon, franchement, il était super, le joker n'a jamais été si ( bien ) mis en avant et le côté malsain de la torture du commissaire mettent en avant sa maladie mentale. J'aime bien aussi le fait que les auteurs ( oui je dis les, parce que c'est peut-être des initiatives du dessinateur ) n'oublient pas d'où le personnage vient, au vu des quelques clins d'œil ( le cadre avec la bat-family des années 50, les archives de Gordon ), ce qui explique peut-être le regret de Moore sur cet album, qui fait définitivement entrer le personnage dans une phase ultra-sérieuse et très sombre.
Spoileur : clique pour déplier et voir le contenu
Pour ce qui est de la fin , c'est vrai qu'elle est un peu ouverte mais pas tant que ça ! Je ne comprends pas pourquoi certains y voient une tentative de meurtre du Joker par Batman, pour moi, perso, c'est Batman qui bascule un peu dans la folie, ce qui rend légitime la théorie du Joker !
Avatar de l’utilisateur
TheRiddler
Entité Cosmique
 
Messages: 1357
Inscrit le: 29 Sep 2013, 16:49
Localisation: Belgique

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar fred le mallrat » 19 Juil 2014, 13:39

Batman a déjà basculé il y alongtemps...

je met pas de spoiler car c est une vieille histoire...
Certains partent du principe que Moore aurait fait une histoire où Batman TUE le joker....
On sent tout le long que Batman tente de remettre le Joker dans le droit chemin et à la fin ce dernier refuse.
Je viens d ailleur de lire un bouquin sur le sujet ....
Tu as Batman qui se rapproche avec les mains qui peuvent etrangler ou ... (j y reviendrais).
On entend le rire du joker.. puis il s arrete alors que la sirene de police continue...
Cela impliquerait que Batman l a tué..

A un moment il est tres en colere et refuse de dire categoriquement à Gordon qu il le ramenera "dans les regles".

en plus il y a un moment où Batman est adossé à un mur... il regarde la paume de sa main avant de frapper le joker sans se retourner.
A priori dans la version recolorisé (que je n ai pas) on peut distinguer la page avant quelque chose qui ressemble à la "seringue" que le joker a utilisé contre le propriétaire de la foire.
Batman l aurait dans sa paume dans cette page où il regarde bizaremment sa paume.
Et s en servirait à la fin (on a vu avec le propriétaire que la mort était nette, rapide et que le corps ne bougeait pas..).

Je trouve que c est une interpretation valable surtout que l ensemble est pesant sur l histoire finale du Joker...
Apres ca aurait été fait de cette facon pour que DC laisse passer...
Bolland a dit des choses "ouverte" sur cette fin...
Mais apres ca a pas été retenu donc libre a chacun de le voir comme ca ou pas ou d y voir les 2 (c est ma facon de le voir)
http://sequart.org/books/21/and-the-uni ... ling-joke/
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19908
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar TheRiddler » 19 Juil 2014, 14:09

Ha oui, vu comme ça, c'est vrai que ça se tient :wink: Mais il y a un problème avec la théorie de l'aiguille...Dans la page avant que Batman ne regarde sa paume, donc celle dont tu parles, on voit que le joker sort l'aiguille de son manteau et Batman l'expulse clairement d'un bon coup de pied. Et, pendant le reste du combat, les mains des protagonistes ne touchent pas le sol, du coup, ils n'ont pas eu l'occasion de récupérer l'aiguille. Mais c'était peut-être différent dans la version originale, je possède la recolorisée :D
Avatar de l’utilisateur
TheRiddler
Entité Cosmique
 
Messages: 1357
Inscrit le: 29 Sep 2013, 16:49
Localisation: Belgique

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar fred le mallrat » 19 Juil 2014, 14:17

je sais plus car j ai lu le livre il y a 2 jour mais j ai pas la BD pour verifier... :)
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19908
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar TheRiddler » 19 Juil 2014, 14:28

Image :wink:
Avatar de l’utilisateur
TheRiddler
Entité Cosmique
 
Messages: 1357
Inscrit le: 29 Sep 2013, 16:49
Localisation: Belgique

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar fred le mallrat » 19 Juil 2014, 14:43

ben si.. Batman est envoyé justement vers le sol.. on voit une image ou il se tient en appui.. et là entre 2 cases il a justement le temps.
D ailleurs quand il regarde sa paume il est accroupi
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19908
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar TheRiddler » 19 Juil 2014, 14:48

Ha oui c'est vrai qu'entre les 2 pages, il aurait pu en avoir le temps
Avatar de l’utilisateur
TheRiddler
Entité Cosmique
 
Messages: 1357
Inscrit le: 29 Sep 2013, 16:49
Localisation: Belgique

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar Lanval » 03 Jan 2015, 11:34

KILLING JOKE – 75 ANS
Scénario: Moore Alan – Dessin: Bolland Brian

Le Joker s’est à nouveau échappé de l’Asile d’Arkham. Relancé dans sa course effrénée au crime, c’est à travers le commissaire Gordon et sa fille – Barbara – qu’il cherchera cette fois à atteindre personnellement son frère ennemi, Batman.
(Contient Batman : The Killing Joke + Batman Black & White #4)

Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Horreur,Polar / Thriller
Collection: DC Essentiels
Date de sortie: 10 avril 2015
Prix: 19.00 €
Image Ma boutique, c'est ici
Avatar de l’utilisateur
Lanval
Modo-Man
 
Messages: 5609
Inscrit le: 07 Mars 2011, 12:59
Localisation: Les Terres Mystiques aux Cieux Obscurs

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar Dugnon » 13 Fév 2015, 17:41

Je viens de le relire et j'ai éprouvé le même plaisir qu'il y a quelques années.
Cette fin est mémorable, même si elle laisse sur leur faim beaucoup de lecteur. On voit Batman qui veut que ca se finisse "dans les règles", pas de violence ni de vengeance, juste la justice.
Et le fait qu'il rit a la blague de Joker montre que oui, Batman peut rire lol et que c'est deux êtres sont a la fois opposés et proches, tous les deux des meurtris de la vie.
Ce récit nous montre un Joker à l'origine presque humaine et qui a sombré dans la folie à cause d'un fait tragique, tout comme Batman est devenu un justicier après l'assassinat de ses parents. Le Joker est devenu un taré criminel, Bruce Wayne un gars qui n' a jamais fait le deuil de ses parents et qui se déguise en chauve souris pour faire régner la loi... Déjanté ? Oui ! et moi j'adore ca :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Dugnon
Inspecteur au GCPD (Gotham City Police Department)
 
Messages: 29
Inscrit le: 30 Jan 2015, 18:23

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar Barbuz » 13 Fév 2015, 18:45

Dugnon a écrit:On voit Batman qui veut que ca se finisse "dans les règles", pas de violence ni de vengeance, juste la justice.

Il y en a beaucoup - dont Grant Morrison - dont l'interprétation est que Batman tue le Joker à la fin.
Les BD de Barbuz sur Facebook
Je ne suis pas une buse, je fais mes courses chez Barbuz !
Avatar de l’utilisateur
Barbuz
Entité cosmique
 
Messages: 4302
Inscrit le: 15 Sep 2008, 16:14

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar Dugnon » 13 Fév 2015, 19:04

Barbuz a écrit:
Dugnon a écrit:On voit Batman qui veut que ca se finisse "dans les règles", pas de violence ni de vengeance, juste la justice.

Il y en a beaucoup - dont Grant Morrison - dont l'interprétation est que Batman tue le Joker à la fin.

Lors de la lecture c'est une idée qui ne m'a même pas traversé l'esprit. A vrai dire j'attendais plus ca dans "Un deuil dans la famille"
C'est vrai que ca reste une interprétation possible, surtout avec le début ou l'un des deux tuera l'autre selon Batman.
Avatar de l’utilisateur
Dugnon
Inspecteur au GCPD (Gotham City Police Department)
 
Messages: 29
Inscrit le: 30 Jan 2015, 18:23

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar Skratsch » 13 Fév 2015, 23:17

D'après son script, ça n'a pas non plus traversé l'esprit d'Alan Moore. Je pense que son avis sur cet album compte plus que celui de Morrison.
Avatar de l’utilisateur
Skratsch
Sauveur de l'Univers
 
Messages: 755
Inscrit le: 04 Fév 2014, 17:22

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar fred le mallrat » 13 Fév 2015, 23:23

Bolland dit que c est pas l idee... Moore est plus... ambigu..

De toute façon, l avis le plus important est le tien.... Ca vaut toujours le coup de connaitre les differentes lectures possibles et l intention originelle de l auteur... mais ce qui compte dans l "art" c est ce qu on y voit nous.... que savoir que l intention de l auteur ou une vision d un critique nous fasse envisager une autre lecture et même nous convainque... l important c est la vision que nos, nous en gardons (ou les visions succesives que l on a en relisant/avec un autre avis)

ce serait quand même con, apres avoir trouvé un bouquin genial car on y a vu tel truc, de se dire que c est en fait une merde car l auteur voulait pas du tout dire ca mais plutôt yyy (qui e nous plait pas) : autant garder sa lecture personnelle de l oeuvre car l effet qu on a eu à la lecture était reel.
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19908
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar ALIAS » 02 Fév 2017, 13:43

L'éditeur Dc comics a censuré une planche de Brian Bolland

celle publiée
Spoileur : clique pour déplier et voir le contenu
Image


celle censurée
Spoileur : clique pour déplier et voir le contenu
Image
• Wolverine, moins on en a plus on l'étale. Je préférais Serval à Wolverine •
Avatar de l’utilisateur
ALIAS
Entité Cosmique
 
Messages: 24276
Inscrit le: 30 Sep 2005, 11:19

Re: Batman : The Killing Joke (Tous éditeurs)

Messagepar Mister B » 03 Fév 2017, 10:30

Montrer une femme ensanglantée qui souffre ne pose pas de problème à Mme Anastasie, mais Dieu nous préserve de ces seins que nous saurions voir ; et cela dans un comic qui est de toute manière destiné à un public averti ! :lol:
Image
Avatar de l’utilisateur
Mister B
Modo-Man
 
Messages: 21466
Inscrit le: 10 Sep 2009, 18:59
Localisation: Noisy-le-Grand

Précédent

Retour vers Batman

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Heroes database

Forumcomics, le forum des comics Marvel, mais aussi DC, Topcow, Star wars, Lobo, etc. Découvrez tout sur l'univers des collectionneurs de bustes et statues Bowen, Attakus, Sideshow. Venez discuter de vos personnages préférés tel que Spider-Man, les 4 Fantastiques, Iron-Man, Hulk, X-Men, Daredevil, et aussi de Star Wars, Yoda, Goldorak, et toutes les séries de votre enfance !