Grant Morrison présente Batman

Re: DC Signatures : Grant Morrison présente Batman

Messagepar Barbuz » 13 Déc 2013, 11:37

Urban Comics ont annoncé un tome 0 (qu'est-ce que c'est con, ces tomes 0 et ces Year 0 :| ) qui n'a rien à voir avec le "run" actuel.
À l'origine, il s'agit d'un récit intitulé "Gothic" (1990), illustré par Klaus Janson et inédit en VF.
Si tout le monde est d'accord je vais en faire un sujet séparé.
Les BD de Barbuz sur Facebook
Je ne suis pas une buse, je fais mes courses chez Barbuz !
Avatar de l’utilisateur
Barbuz
Entité cosmique
 
Messages: 4302
Inscrit le: 15 Sep 2008, 16:14

Re: DC Signatures : Grant Morrison présente Batman

Messagepar Watchful » 13 Déc 2013, 13:52

Je troue qu'il a sa place ici, si Urban l'a mis dans cette collection, et le sujet et lié à cette collection, pas à l'arc de Morrison sur Batman.
Après tout, je ne suis qu'un dieu...

==> http://www.nerdstalk.net/
Avatar de l’utilisateur
Watchful
Entité Cosmique
 
Messages: 3409
Inscrit le: 05 Nov 2011, 22:25
Localisation: Chez moi, pourquoi ?

Re: DC Signatures : Grant Morrison présente Batman

Messagepar Barbuz » 13 Déc 2013, 14:18

Watchful a écrit:Je troue qu'il a sa place ici, si Urban l'a mis dans cette collection, et le sujet et lié à cette collection, pas à l'arc de Morrison sur Batman.

La question n'est pas plus de savoir si "Gothic" a sa place ici (car la réponse est "non") que de se demander si ce récit doit figurer dans la série (car la réponse est "non" là aussi).
Alors, oui, c'est le tome 0 d'une série...
Mais la série "Morrison présente" a un fil conducteur et une chronologie fouillée du début à la fin et elle s'inscrit pleinement et à long terme dans la Continuité ; or, ces éléments sont complètement absents de "Gothic", une histoire indépendante, hors-Continuité.
Je trouve ça mal pensé de la part d'Urban Comics d'avoir inséré "Gothic" dans cette série ; s'ils avaient poussé la logique au bout, ils auraient également dû y intégrer "Arkham Asylum". L'ont-ils fait ? Non ; donc, manque de cohérence éditoriale...
Ceci dit, pour des raison pratiques, parlons de "Gothic" ici ; je ne vais pas en faire un fromage (enfin, pas plus que ça :lol: ).
Les BD de Barbuz sur Facebook
Je ne suis pas une buse, je fais mes courses chez Barbuz !
Avatar de l’utilisateur
Barbuz
Entité cosmique
 
Messages: 4302
Inscrit le: 15 Sep 2008, 16:14

Re: DC Signatures : Grant Morrison présente Batman

Messagepar Watchful » 13 Déc 2013, 14:55

Je te rejoins sur la logique Urban d mettre "Gothic" dans lacollection qui se concentrait sur le run de Morrison dan s Batman.

Au passage j'ai eu de très bons échos de Gothic.
Après tout, je ne suis qu'un dieu...

==> http://www.nerdstalk.net/
Avatar de l’utilisateur
Watchful
Entité Cosmique
 
Messages: 3409
Inscrit le: 05 Nov 2011, 22:25
Localisation: Chez moi, pourquoi ?

Re: DC Signatures : Grant Morrison présente Batman

Messagepar Barbuz » 13 Déc 2013, 16:37

Watchful a écrit:Au passage j'ai eu de très bons échos de Gothic.

C'est une bonne histoire, malgré une énorme invraisemblance lors d'un passage où Morrison veut trop en faire. L'effet a un résultat vulgaire et génère une grosse incohérence.
Mais dans l'ensemble, c'est du bon.
Les illustrations de Janson sont extra.
Les BD de Barbuz sur Facebook
Je ne suis pas une buse, je fais mes courses chez Barbuz !
Avatar de l’utilisateur
Barbuz
Entité cosmique
 
Messages: 4302
Inscrit le: 15 Sep 2008, 16:14

Re: DC Signatures : Grant Morrison présente Batman

Messagepar Biggy » 13 Déc 2013, 16:42

Je retiens surtout l'annonce du huitième tome^^
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10331
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: DC Signatures : Grant Morrison présente Batman

Messagepar cercopitheque » 05 Jan 2014, 17:08

Le papa noël m'a ramené le tome 5... Je l'avais déjà lu mais ça faisait longtemps et j'en ai mal à la tête. Le tome le plus difficile à comprendre et à lire de Morrison. Beaucoup de référence, de théorie, de notions à analyser et à comprendre. Attention c'est un bon tome mais ça va faire du bien de revenir sur quelque chose de moins compliqué.
<a href="http://eu.playstation.com/psn/profile/KookaburraK/"><img src="http://mypsn.eu.playstation.com/psn/profile/KookaburraK.png" border="0" /></a>
Avatar de l’utilisateur
cercopitheque
Entité Cosmique
 
Messages: 1331
Inscrit le: 05 Fév 2012, 18:09

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Biggy » 20 Mars 2014, 11:22

Tome 7 lu^^

Enfin de retour à son époque, Bruce Wayne reprend les destinées de Batman, de façon inattendue. À la légende du justicier solitaire, il substitue une nouvelle organisation internationale financée par sa multinationale : Batman Incorporated ! Recrutant à travers le monde différents alliés pour sa croisade contre le crime, Bruce se prépare également à croiser le fer avec un nouvel ennemi : Léviathan ! (Contient Batman Incorporated #1 à 8 et Batman Incorporated Leviathan Strikes !)

Grant Morrison œuvre depuis 2006 (à la demande de Tomasi) sur Batman et son univers. Depuis 2006 il a fait en sorte de rassembler, de lier, de crédibiliser plus de soixante-dix d’histoires, de sagas, de crossover sur notre Chevalier Noir. Il a cherché durant ce long run e sept ans, à rendre cohérent l’univers du Batman. Grant Morrison a, au fil des années, égrené ses idées, créé de nouveaux personnages, remis au gout du jour et dépoussiéré des personnages oubliés de tous. Avec en toile de fond son fameux Dossier Noir ! Dossier où notre héros conserve toutes ses enquêtes ! Et le point d’orgue de toutes ces années de travail, de durs labeurs, c’est Batman Incorporated ! Le plus grand combat de Batman ! Son histoire la plus réfléchie peut-être !

Gotham, que dis-je, le monde est sous le coup d’une nouvelle est terrible menace ! Un ennemi implacable semblant pouvoir œuvrer partout à travers le globe : Léviathan ! Les huit premiers chapitres et Léviathan Strikes qui composent ce tome, forment la première partie de Batman Incorporated et servent à nous présenter la nouvelle organisation internationale mise en place par Batman. Ce dernier embauche à tour de bras à travers

Mais avant d’arriver à Batman Incorporated, notre héros aura traversé de nombreux obstacles, des obstacles minutieusement choisis par Grant Morrison afin de créer cette cohérence dans l’univers de Batman, de faire en sorte de lier tout ce qui a pu être écrit sur le Chevalier Noir depuis sa création. La découverte d’un, des démêlés assez lourd avec le docteur Hurt, un voyage dans la passé, un retour difficile et éprouvant à notre époque, un nouveau dynamique duo. Les six premiers tomes de Grant Morrison présent Batman ont permis à l’auteur d’expliquer certaines zones d’ombres du passé de Batman, de remettre à la lumière du jour toute une galerie de personnages, dont le fameux Club des Héros. Six tomes pour une refonte totale et une nouvelle mise en lumière du protecteur de Gotham. Six tomes où Grant Morrison va faire de son mieux pour mêler le Golden Age et le Silver Age au Batman d’aujourd’hui. Six tomes pour préparer notre justicier à une nouvelle et terrible menace ! Six tomes pour nous amener à Batman Incorporated !

Notre aventure démarre au Japon, où Batman cherche à recruter un super-héros à Tokyo, il y choisit l’Inconnu, et va découvrir, en compagnie de la sensuelle Catwoman, qu’ils sont deux à se cacher sous cette identité. Si l’un ne pourra plus jamais porter le masque à cause de Lord Death-Man… L’autre sera alors mis à l’épreuve pour mériter son entrée dans Batman Incorporated.
Puis, nous traversons le globe direction l’Argentine, où Batman et El Gaucho sont opposés à El Sombrero et à Scorpiana. Durant le combat, Batman et El Gaucho vont se découvrir un même amour passé, pour la jolie Kathy Kane ! Cette dernière était la première Batwoman du nom, engagée à l’époque par le docteur Dédale (scientifique nazi), pour enquêter sur Batman…
Cette confrontation va mener tout ce petit monde, ainsi que l’actuelle Batwoman et le Masque sur les îles Malouines où fut emprisonné, ils y a des dizaines d’années le docteur Dédale. Pendant ce temps nous découvrons que le premier pays à tomber aux mains de Léviathan est un petit pays d’Afrique où se trouve Batwing.
Batman Incorporated va lancer sa première riposte à l’encontre de Léviathan, et ce partout à travers le monde. Avec encore d’autres membres, Red Robin et les Outsiders, le Parkoureur, Black Bat, Dark Ranger ou encore un Wingman bien mystérieux. Bientôt rejoints par Frère Chiroptère et Corbeau Rouge.
Batman Incorporated n’est pas le seul organisme à se renforcer. Non, loin de là ! Léviathan continu de toujours enrôlé plus d’hommes et de femmes dans ses rangs. Aussi, Batman dépêche Stephanie Brown dans une école assez originale, où des jeunes filles sont entraînées à tuer. Avec des professeurs aussi barges que le professeur Pyg, deuxième du nom !
Et alors que le duel tant attendu démarre vraiment avec Léviathan Strikes ! Le premier sang est versé, le docteur Dédale est retrouvé et dans un ultime chapitre psychédélique le visage du chef de Léviathan nous est révélé !...

Soyons clair, Batman Incorporated c’est un sacré virage que nous propose Grant Morrison ! Cela ne plairait, hélas, pas à tout le monde. Mais bon sang qu’il est bon de voir Morrison prendre de tels risques pour nous proposer, ce qui est selon moi, l’une des meilleures histoires de Batman depuis tellement longtemps. Il est tellement intéressant, pour une fois, de lire quelque chose de si différent qu’à l’accoutumée et pourtant rendant tellement hommage à toutes les histoires de Batman écrites jusqu’à aujourd’hui. Une passerelle entre le passé du héros et son avenir. C’est coloré, brillant, intelligent et cela casse les schémas répétitifs auxquels nous somme habitués.
Il est grisant de sentir un tel vent de fraicheur et de nouveauté s’abattre sur les pages de Batman, alors que Grant Morrison puise quasiment la plupart de ses personnages au fond des vieux tiroirs du milieu des années 50. Des personnages comme Kathy Kane, El Gaucho, Frère Chiroptère ou encore Corbeau Rouge. Mais il n’y a pas que les personnages qui rappellent ces folles années riches en créativités. La construction de ces premiers chapitres, avec ce rythme effréné, ce déferlement de personnage, d’action, de rebondissements, sans de liens visibles les uns entre les autres. Et pourtant, plus on avance, plus on se laisse aller dans cette folle aventure et plus l’on découvre que Grant Morrison s’amuse avec la toile qu’il a tissé sur sept ans, mêlant à la perfection le old school et le moderne.

Graphiquement, nous retrouvons également ce mélange grâce à des artistes de renom. Des artistes comme Yanick Paquette avec des dessins où la dureté et la sensualité transpirent, avec des couleurs assez. Puis arrive Chris Burnham, avec l’épisode #4, centré sur la belle Kathy Kane, un épisode dans le passé et dessiné en conséquence, on a l’impression de tourner les pages d’une vieux strip américain. Chris Burnham et son style si en adéquation avec cette série ne quittera plus Grant Morrison. Hormis, malheureusement, lors d’un petit voyage dans l’internet 3.0 plus que futuriste de Scott Clark. Episode où dessins sont un peu trop novateurs pour moi, pour le coup. Ils font beaucoup trop informatiques, trop 3D. Burnham sera également absent lors de la visite d’une école, laissant se chapitre à la charge d’un Cameron Stewart en très, très grande forme. Ses personnages féminins sont un véritable ravissement pour les yeux. Il se permet même le délire de prêter les traits de vraies artistes comme Madonna, Kate Perry, Rihanna ou encore Lady Gaga à ses personnages du corps professoral !

Bref, vous l’aurez compris, je suis sous le charme, et encore c’est au-delà de cela. Grant Morrison secoue les soixante quinze d’existence de notre Batman, et lui offre une aventure inédite, rafraichissante, innovante et merveilleusement bien écrite tout en utilisant des éléments old school que l’on n’avait plus l’habitude de voir depuis tellement longtemps.
C’est indéniable, cela ne plaira pas à tout le monde, tout le monde n’est pas friand de changement, d’innovation, et pourtant cette histoire est tellement bien écrite, cette histoire est tellement intelligente, cette histoire est tellement passionnante ! Je pense surtout aux jeunes lecteurs qui ont l’habitude du Batman de Snyder et Capullo, de Loeb et Lee, de Jenkins et Finch, qui ont l’habitude d’un Batman classique, ils seront décontenancés car Morrison utilise toutes les histoires de Batman depuis sa création !
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10331
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Laurent » 21 Mars 2014, 15:55

Hormis, malheureusement, lors d’un petit voyage dans l’internet 3.0 plus que futuriste de Scott Clark. Episode où dessins sont un peu trop novateurs pour moi, pour le coup. Ils font beaucoup trop informatiques, trop 3D

Je n'ai même pas réussi à le lire en entier, cet épisode! Une douche froide dans ce volume. :shock:
http://www.forumcomics.com/viewtopic.php?f=32&t=10365
Mes ventes VF :HARLEY t. 1 & 2, BATMAN ETERNAL t. 1 à 4, INFINITE LOOP t. 1 & 2, Marvel Now!ALL NEW X-MEN t. 1 à 4, Marvel Now! UNCANNY X-MEN t.1, 100 % All New DAREDEVIL t.1, BATMAN : LE FILS PRODIGUE, BEFORE WATCHMEN, PARKER...
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Vengeur des Grands Lacs
 
Messages: 79
Inscrit le: 21 Mars 2014, 15:01

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Benjaaman » 22 Mars 2014, 08:40

Laurent a écrit:
Hormis, malheureusement, lors d’un petit voyage dans l’internet 3.0 plus que futuriste de Scott Clark. Episode où dessins sont un peu trop novateurs pour moi, pour le coup. Ils font beaucoup trop informatiques, trop 3D

Je n'ai même pas réussi à le lire en entier, cet épisode! Une douche froide dans ce volume. :shock:


Rooo c'est un bon numéro les gas.
Meilleur Recrue : 2012 MERCI ENCORE ! Bisous
Ma boutique de comics
Ma galerie sur ComicArtFans
Avatar de l’utilisateur
Benjaaman
Entité cosmique
 
Messages: 7869
Inscrit le: 24 Jan 2012, 10:58
Localisation: Lille

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Biggy » 22 Mars 2014, 12:18

Laurent a écrit:
Hormis, malheureusement, lors d’un petit voyage dans l’internet 3.0 plus que futuriste de Scott Clark. Episode où dessins sont un peu trop novateurs pour moi, pour le coup. Ils font beaucoup trop informatiques, trop 3D

Je n'ai même pas réussi à le lire en entier, cet épisode! Une douche froide dans ce volume. :shock:


Entièrement d'accord, pas intéressant et ça pique les yeux!
Image
Avatar de l’utilisateur
Biggy
Entité cosmique
 
Messages: 10331
Inscrit le: 27 Juil 2010, 20:58
Localisation: Dans mon univers

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Barbuz » 16 Mai 2014, 20:55

Urban Comics ont publié un avant-goût du tome zéro sur leur site.
Même si ce n'est pas encore le Morrison tel qu'on le connaît aujourd'hui ('Gothic" date de 1990), l'histoire (inédite en VF) de ce tome particulier n'est vraiment pas mal du tout et les illustrations de Klaus Janson sont excellentes.
Mais au risque de me répéter, il y a une scène qui, en plus d'être choquante, n'est pas crédible d'un point de vue Continuité ; ceux d'entre vous qui le liront verront par eux-mêmes.
Quoi qu'il en soit, ça reste du bon Batman.
(Au fait, pour information, le coloriste, Steve Buccellato, est le frère de Brian Buccellato, qui a tout récemment œuvré sur "The Flash".)
Les BD de Barbuz sur Facebook
Je ne suis pas une buse, je fais mes courses chez Barbuz !
Avatar de l’utilisateur
Barbuz
Entité cosmique
 
Messages: 4302
Inscrit le: 15 Sep 2008, 16:14

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Skratsch » 17 Mai 2014, 00:17

Barbuz a écrit:Mais au risque de me répéter, il y a une scène qui, en plus d'être choquante, n'est pas crédible d'un point de vue Continuité ; ceux d'entre vous qui le liront verront par eux-mêmes.


En même temps, ça c'est du Morrison tout craché. Il a une forte tendance à décider en totale démocratie avec lui-même ce qui doit ou non faire partie de la continuité.
Avatar de l’utilisateur
Skratsch
Sauveur de l'Univers
 
Messages: 754
Inscrit le: 04 Fév 2014, 17:22

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar fred le mallrat » 17 Mai 2014, 09:34

c est un peu le cas de tous... ils le font avec l editeur d ailleur
mais claremont a fait pareil sur xmen (magneto surtout ou wolverine qui n arrête pas de changer de "nature")... miller sur dd
mais aussi lee et kirby sur captain america qui décide d ignorer les aventures de 44 à 50 et de 54 à 55 quand ils relancent le perso (il me semble que c est un peu pareil avec namor avant que thomas ne réinjecte ces anciennes apparitions) et changent quand même entièrement sa personnalité...
thomas et starlin avec warlock aussi.. qui deviendra d ailleurs un personnage qui change complétement a chaque "passage" en cocon...

je parle pas des adaptation des perso des 40's qui changeait de pouvoirs, fonctions.. tous les mois presque (pouvoirs de supes, fonction de cap qui devient militaire qu après l entrée en guerre des usa)...

Je remarque que Morrison fait d ailleurs sur batman plus un travail pour que la plupart des histoires du personnage puissent revenir en continuité (celle des 50's par ex) alors que crisis ou nu52 (où bcp d auteurs n étaient pas au courant en étant embauché du reboot comme perez, Daniel ou Manapul qui l a dit récemment sur Flash donc obligé de réécrire son pitch entièrement).
Nu 52 est plus une "décision démocratique en petit nombre pour décider de ce qui est ou pas en continuité" (morrison fait d ailleurs partie là des "initiés") que le travail de morrison en général qui au contraire pioche souvent dans le passé (Animal man, swamp thing, JLA, Superman, Batman, skrull kill krew même xmen quoi qu en disent pas mal de gens car il choisit mais pas plus qu un claremont dans les 80's..)

Plus qu un Jim Lee par exemple qui souvent quand il co-ecrit.. arrive sur des projets qui ignorent pas mal d événements (Xmen qui conduira au départ de claremont, Batman, JL...)


Après, je vois pas trop a quoi fait référence barbuz dans gothic....
perso je trouve que cet arc est assez moyen..
du bon janson.. du morrison assez quelconque..
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19487
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Barbuz » 17 Mai 2014, 10:04

fred le mallrat a écrit:je vois pas trop a quoi fait référence barbuz dans gothic....

Spoileur : clique pour déplier et voir le contenu
Je fais référence au moment où le petit Bruce est envoyé au tableau par son instituteur et où il découvre la tête de l'un de ses camarades de classe (qui manquait à l'appel) dans la poubelle du bureau.
Pour moi c'est un détail horrifique inutile. Morrison s'aide d'une pirouette lorsque Bruce adulte révèle qu'à l'époque, il avait cru être victime d'une hallucination due à son imagination, mais j'estime que le "vrai" Bruce Wayne, même enfant, ne se serait jamais convaincu d'un argument aussi simpliste.

fred le mallrat a écrit:perso je trouve que cet arc est assez moyen..
du bon janson.. du morrison assez quelconque..

"Assez quelconque", c'est dur, mais comme je l'ai déjà écrit, ce n'est pas encore le Morrison que l'on connaît aujourd'hui, ou plutôt, ce n'est pas encore le Batman de Morrison tel qu'on le connaît aujourd'hui.
Cela fait une dizaine d'années que je l'ai lu ; j'avais trouvé qu'il y avait une véritable ambiance qui se dégageait de ce récit et que l'adversaire de Batman était très réussi.
Les BD de Barbuz sur Facebook
Je ne suis pas une buse, je fais mes courses chez Barbuz !
Avatar de l’utilisateur
Barbuz
Entité cosmique
 
Messages: 4302
Inscrit le: 15 Sep 2008, 16:14

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar fred le mallrat » 17 Mai 2014, 13:59

ce recit avait été ecrit apres arkham asylum car arkham n utilisait pas la structure du recit batmanien. morrison voulait montrer qu il pouvait faire un recit batmanien...

pour moi arkham est plus batman que ce gothic
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19487
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Barbuz » 20 Oct 2014, 20:25

Tome 0 : Lu :) !

À Gotham City, des pontes de la pègre sont assassinés les uns après les autres de manière particulièrement brutale par un certain Monsieur Murmure, un homme étrange, entre deux âges, vêtu d'un pardessus. Complètement dépassés par les événements, les parrains, pour affronter cette menace dont ils soupçonnent l'origine mais dont ils osent à peine parler entre eux, décident d'appeler à l'aide celui qui est pourtant leur pire ennemi : Batman...

Cette histoire peut être considérée par un véritable roman graphique gothique. On y trouve d'ailleurs la plupart des éléments du roman gothique : les lieux, tels que la cathédrale de Gotham City et le monastère hanté, perdu dans la campagne autrichienne, les personnages, tels que Monsieur Murmure et la jeune nonne (ou plutôt le Diable) et un sombre pacte. Monsieur Murmure ayant pour prénom Manfred, outre la référence au drame en vers de Lord Byron, ne faut-il pas aussi y voir un clin d'œil au Manfred du "Château d'Otrante", considéré comme l'un des tous premiers romans gothiques ? Les références ne s'arrêtent d'ailleurs pas là, le personnage de Manfred nous rappelant un autre moine damné, celui de Matthew Gregory Lewis. En somme, on pourrait dire que cette histoire est un hommage de Grant Morrison au gothique dans le sens large du terme, de l'architecture à la littérature.

"Gothique" fourmille de nombreuses références culturelles, certes, mais qu'en est-il de l'intrigue ? Globalement, elle est passionnante, malgré quelques petites faiblesses. On restera peut-être dubitatif devant la façon dont Bruce Wayne a réussi à ensevelir dans sa mémoire ce sordide souvenir d'enfance et on ne sera sans doute pas convaincu par les aspects vaguement ésotériques de l'histoire, d'autant que certaines ficelles sont un peu grosses (notamment la fameuse rose).
Mais il n'en reste que "Gothique" est une histoire de Batman originale, bien écrite, brillamment illustrée par un Klaus Janson au sommet de son art, avec un vrai méchant, loin des psychopathes ou des criminels habituels et à la conclusion à la fois surprenante et prévisible. Oui, Batman est un super-héros gothique, avec tout le drame que cela comporte.

Alex Nikolavitch a réalisé une bonne traduction, mais le texte est malheureusement pollué par une demi-douzaine de fautes, dont certaines assez vilaines. Le texte de cette série de la collection DC Signatures, dans l'ensemble, a été mal relu, de grosses fautes en plombant la qualité. C'est regrettable. Dommage pour l'œuvre, dommage pour les lecteurs...
Et hop, un énième carton rouge pour Urban Comics :| :
Image

Parmi les bonus figurent une préface de F. Paul Wilson, un auteur de science-fiction, une frise illustrée absolument remarquable de clarté qui revient sur les événements majeurs des tomes 1 à 8 et une petite nouvelle signée Morrison et illustrée par Gary Leach en fin d'ouvrage (à l'intérêt franchement plus qu'anecdotique).

Je suis surpris qu'Urban Comics aient publié "Gothique" dans la série "Grant Morrison présente", aux côtés du travail plus récent du scénariste sur l'univers du Chevalier Noir. Comme il n'y a aucun rapport entre les deux périodes, j'aurais plutôt vu cette histoire publiée indépendamment de toute série, d'autant que c'est le seul tome de la série à être imprimé sur papier mat.
"Gothique" est plaisant à lire quoi qu'il en soit.

Mon verdict : ☆☆☆☆

En attendant de vous lire, ici Barbuz, pour ForumComics ; à vous les studios :) !
Les BD de Barbuz sur Facebook
Je ne suis pas une buse, je fais mes courses chez Barbuz !
Avatar de l’utilisateur
Barbuz
Entité cosmique
 
Messages: 4302
Inscrit le: 15 Sep 2008, 16:14

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar snakes14 » 12 Déc 2014, 10:34

Suite à vos conseils je me suis lancé dans cette série, très bonne surprise. Ces 8 tomes me rebuter fortement surtout que je ne savais pas si l'histoire valait la peine de tenter l'aventure et au bout de deux tomes je peux dire que la réponse est 8? (oui).

Alors on connait Grant Morrison il est parfois difficile à le suivre et je dois dire que certains chapitres m'ont un peu rebuté car j'avais du mal à suivre mais dans son ensemble l'oeuvre reste très bonne, à la fin de chaque tome on a qu'une envie c'est de commencer le suivant.

Premier tome, premières planches on se retrouve avec Batman contre le Joker, un commissaire Gordon aux abboies, on peut dire que ça démarre sur les chapeaux de roues! Novice dans l'univers Batman j'ai su reconnaitre le clin d'oeil de la cinquième planche et même si je n'ai pas lu cette histoire ça fait son petit effet :).
Je découvre beaucoup de personnages : l'oracle, la fille de Ras al Ghul, le robin actuel mais surtout le fils de Batman et ça c'est vraiment cool. Le trio que peut mettre en place Grant Morrison entre Batman, robin et Damian est des plus intéressant et on a qu'une envie c'est de savoir comment tout cela va évoluer, bonne entrée en matière.

On a chapitre que j'ai du mal à comprendre, je n'y vois pas son intérêt à ce moment de l'intrigue, je parle de celui où l'on voit Damian tenir le rôle de Batman dans le futur. Es ce le future, un rêve etc... ? Mais ces 22 pages en restent tout de même fortes sympathiques.

Et pour finir mon passage préféré, celui du club des héros belle petite enquête avec des personnages folkloriques mais attachants!

Le tome 2 comporte beaucoup de passage qui ont été difficile à lire, on lit et relit pour essayer de comprendre puis on lache un peu l'affaire en se créeant notre propre vérité sur chaque histoire pour continuer la lecture. Mais cela ne frêne en rien l'intérêt de lecture car on a toujours envie de connaître la suite.
L'histoire des trois Batmans est toujours aussi plaisante, le final est exceptionnel : action, suspens et une fin magistral !
Le paradoxe de Morrison sur ce run c'est qu'on peut trouver certains passages difficiles à lire, difficilement "compréhensibles" (c'est pas la théorie des cordes je vous rassure mais c'est le terme qui m'est venu) mais on a toujours envie de tourner la page, de continuer car l'alchimie prend. L'histoire est très bien faite dans son ensemble parce que Grant Morrison maintient un fil conducteur des plus captivant. Vite vite la suite.

L'édition Urban est impeccable, mention spéciale pour le tome 1 avec une petite intro en début de chapitre expliquant aux néophytes les références qu'il pourra y trouver, excellent ! Dommage que l'on ne retrouve pas ceci dans le tome 2.

En tout cas bonne lecture, merci du conseil :)
Avatar de l’utilisateur
snakes14
Entité Cosmique
 
Messages: 1131
Inscrit le: 08 Nov 2013, 16:25

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar Barbuz » 12 Déc 2014, 10:43

Ah la la, mon cher Snakes, tu me donnes envie de relire tout ça :D !

snakes14 a écrit:On a chapitre que j'ai du mal à comprendre, je n'y vois pas son intérêt à ce moment de l'intrigue, je parle de celui où l'on voit Damian tenir le rôle de Batman dans le future. Es ce le future, un rêve etc... ?

Il s'agit d'un futur possible :) . Ces pages te reviendront à l'esprit lorsque tu liras les tomes consacrés à "Batman, Inc.".

snakes14 a écrit:Le tome 2 comporte beaucoup de passage qui ont été difficile à lire, on lit et relit pour essayer de comprendre puis on lache un peu l'affaire en se créeant notre propre vérité sur chaque histoire pour continuer la lecture. Mais cela ne frêne en rien l'intérêt de lecture car on a toujours envie de connaître la suite.

Sache que cette "complexité" de l'intrigue sera toujours présente et atteindra son paroxysme dans les épisodes du "Retour de Bruce Wayne".
Il faut parfois s'accrocher.

snakes14 a écrit:En tout cas bonne lecture, merci du conseil :)

De rien :) !
Le Forum est fait pour ça, et question comics, on a le meilleur de Francophonie.
Les BD de Barbuz sur Facebook
Je ne suis pas une buse, je fais mes courses chez Barbuz !
Avatar de l’utilisateur
Barbuz
Entité cosmique
 
Messages: 4302
Inscrit le: 15 Sep 2008, 16:14

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar snakes14 » 12 Déc 2014, 10:48

Sache que cette "complexité" de l'intrigue sera toujours présente et atteindra son paroxysme dans les épisodes du "Retour de Bruce Wayne".
Il faut parfois s'accrocher.

:)
En feuilletant ces pages j'ai remarqué qu'il a donné un mal de tête à pas mal de monde, je m'y prépare déjà et si jamais il se montre trop coriace j'ai déjà mis une boite de doliprane dans ma Bat-ceinture!
Avatar de l’utilisateur
snakes14
Entité Cosmique
 
Messages: 1131
Inscrit le: 08 Nov 2013, 16:25

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar fred le mallrat » 12 Déc 2014, 11:08

la vision du futur est aussi un plan d ensemble...
Tu vas vite découvrir qu avec Morrison Batman est éternel mais aussi universel (en quelque sorte avec le club des héros par exemple).
Non seulement le futur sera revu mais en plus tu dois te préparer à du Batman dans d autres époque ou d autres endroits ou d'autres personnes.
C est donc un futur probable qui sert a voir Damian dans le futur, etre dans cette conduite universelle mais aussi quelque point de situation sur le coté "infernal", "666" reviendront avec d'autres personnages (un indice il ya un mechant en particulier).
L une des autres idées de morrison est que toute histoire de Batman parue est "importante" d'où le reformatage de vieilles idées comme le club des héros, le Batman de Zu en Arrh ou Batmite et le professeur.. j ai oublié son nom.. (qui fait des experiences sur Batman)..
Tout ca est une nouvelle facon de voir des idees des années 50.

L idee restant que batman est universel, éternel...etc etc
Mais aussi la fait que Batman est non seulement un detective mais aussi un superheros, un concept... il intègre toutes les versions du personnage.

Pour moi le plus compliqué est plutôt l'arc Batman RIP qui justement est au centre de tout ca... Le retour est pas mal non plus...
Ensuite par contre tu arriveras sur la derniere ligne droite qui est plus fun formellement (tout en continuant les points que l on a développé jusque là) mais dont la structure sera plus fun.. les références moins appuyées..
Tu as 6 phases en quelque sorte:
Le début du run
Batman RIP
Batman & Robin
Le retour de Bruce Wayne
Batman INC

Les phases 1, 3 et 5 étant formellement plus fun; les phases 2,4 ayant une structure plus complexes.
Cependant, Morrison développe les mêmes thèmes tout au long mais de façon différentes et en évolution....

Aprés al compléxité vient aussi du fait que chaque phase a une sorte de conclusion mais que le run entier est une même histoire...
Donc les stand alone dont la fameuse histoire de Damian dans le futur sont dans cet ensemble... et renvoie par avance à des themes qui arriveront plus tard
Spoileur : clique pour déplier et voir le contenu
au fameux Dr Hurt par exemple
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19487
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar snakes14 » 12 Déc 2014, 11:38

Une belle analyse qui va sans doute m'aider dans ma lecture de ce run gargantuesque. Donc je dois aborder Batman comme une entité universelle, c'est à dire que Batman a dépassé Bruce Waye, voir Batman a depassé Batman : c'est une icône, une image un symbole immuable qui dépasse l'homme lui même ?
Je trouve ça vraiment cool de ce dire que Bruce Wayne, un homme torturé avec ses démons à réussi à créer une entité qui le dépasse et qu'au final ce n'est plus l'homme sous le masque qui compte mais tout ce qu'il représente, ce qu'il véhicule de part son action. Un peu à la manière d'un Bouddhah, je m'emporte, je m'emporte...

Je comprends mieux ce future éventuel du coup et on peut se dire que même si Batman n'est plus il demeurera à travers le temps et l'espace. Il rend fou ce Morrison :). Je reviendrai discutaillé de tout ça quand j'en aurai apprit plus et qu'on aura retrouvé Alfred au volant d'une Batmobile faisant une course dans les rues de Gothman
Avatar de l’utilisateur
snakes14
Entité Cosmique
 
Messages: 1131
Inscrit le: 08 Nov 2013, 16:25

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar fred le mallrat » 12 Déc 2014, 12:28

Je t avoue aussi que j ai peut etre une vue plus structuré car j ai lu un bouquin sur le run de Morrison sur Batman cet été... (et encore c est moins clair qu au moment de la lecture)
http://sequart.org/books/16/the-anatomy ... ns-batman/

surtout tu vas voir par al suite que si Batman peut dépasser Bruce Wayne... Bruce Wayne reste la base du Batman. (c est pas trés clair mais tu comprendras avec le retour de Bruce Wayne)
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19487
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar snakes14 » 12 Déc 2014, 14:22

fred le mallrat a écrit:Je t avoue aussi que j ai peut etre une vue plus structuré car j ai lu un bouquin sur le run de Morrison sur Batman cet été... (et encore c est moins clair qu au moment de la lecture)
http://sequart.org/books/16/the-anatomy ... ns-batman/


Ca a du être sympa de pousser la lecture un peu plus loin avec cet ouvrage, Morrison ne fait pas dans la dentelle si il existe un livre qui explique ses comics :).
Avatar de l’utilisateur
snakes14
Entité Cosmique
 
Messages: 1131
Inscrit le: 08 Nov 2013, 16:25

Re: Grant Morrison présente Batman

Messagepar fred le mallrat » 12 Déc 2014, 14:52

tu en as plusieurs.
déjà le sien où il developpe sa vision des comics et du superheros "supergods"
http://www.grant-morrison.com/bibliogra ... rgods.html
Puis chez Sequart tu as plusieurs bouquins...
un sur le début de sa carriere avec Zenith, Animal Man, doom Patrol, Arkham Asylum mais qui définit bien les "obsessions" de Morrison (le conflit generationnel, le merveilleux, la narration en miroir (cad que la fin renvoit au début que ce soit dans le run mais souvent aussi en arc)), l atome, fiction/réalité....
http://sequart.org/books/1/grant-morris ... rly-years/
Son oeuvre la plus personelle : les Invisibles
http://sequart.org/books/5/our-sentence ... nvisibles/
et sur The Filth
http://sequart.org/books/19/curing-the- ... t-century/

en plus général tu as chez sequart leur docu vidéo
http://sequart.org/movies/1/grant-morri ... with-gods/

En Vf tu as le bouquin de Yann Graff (avant qu il bosse chez Urban) chez les moutons electriques
http://www.moutons-electriques.fr/livre-154

J ai aussi un bouquin venant d une presse universitaire US mais j ai plus la réference


Apres Morrison est avec Alan Moore et Warren Ellis celui quia le droit au plus de livres/essais...

Tu peux aussi fouiller sur le site sequart qui fait pas mal d articles (en anglais) sur les comics (souvent les oeuvres des anglais... de Moore à Millar mais aussi Claremont, Dematteis, englehart ou O'neil..)
http://sequart.org/


edit : exemple j ai trouvé ca
http://sequart.org/magazine/8469/buildi ... ns-batman/


Aprés c est pas forcément qu il y a comlexité... mais peut etre des sous textes...
Y a des articles sur les avengers d hickmann par exemple ou le Daredevil de Smith/Quesada...
Les Americains sont plus ouvert sur le fait d'"étudier" la pop culture... (ca arrive de plus en plus en France avec des gens comme Pacome Thiellement (universitaire qui fait des etudes sur Lynch, Lost ou buffy) et des emissions comme Bits sur le site internet d'Arte ou les moutons électriques) donc tu trouves des gens qui analysent la pop culture que ce soit les comics, series TV, le rock ou le jeu vidéo ...
Avatar de l’utilisateur
fred le mallrat
Modo-Man
 
Messages: 19487
Inscrit le: 17 Oct 2005, 09:34
Localisation: Bordeaux

PrécédentSuivant

Retour vers Batman

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Heroes database

Forumcomics, le forum des comics Marvel, mais aussi DC, Topcow, Star wars, Lobo, etc. Découvrez tout sur l'univers des collectionneurs de bustes et statues Bowen, Attakus, Sideshow. Venez discuter de vos personnages préférés tel que Spider-Man, les 4 Fantastiques, Iron-Man, Hulk, X-Men, Daredevil, et aussi de Star Wars, Yoda, Goldorak, et toutes les séries de votre enfance !